Breteuil (Oise) - La Maison de Bayart, inventeur de la Photographie sur papier sensible, 1835 - [N°628]

Verso

Samedi

Ma chère Blanchette,

Plus que six jours demain matin, plus qu'un dimanche à passer dans le métier ! Je ne peux pas y croire ! Malheureusement je ne serai pas là dimanche prochain, puisqu'il faut aller faire un tour à Compiègne. Quoi y fiche bon sang ! Mais certainement lundi soir je serai chez nous, cela devient bon. – J'espère que vous allez toutes bien, que notre Madelon ne se nourrit pas uniquement de pâte dentifrice, que notre Ninise est toujours sage, et se tient bien à table, pour que je n'ai plus d'observation à lui faire quand je reviendrai. Et sans autre ma chère Blanchette, embrasse bien les tantes et mes deux petites poupées pour moi. Je t'embrasse ma chère femme, mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime.

Simon.

Expéditeur/auteur : 
Simon Jeanjean
Destinataire : 
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi : 
Amiens
Date : 
15 mars 1919 (?) - Date probable

Recto

Légende : 
Breteuil (Oise) - La Maison de Bayart, inventeur de la Photographie sur papier sensible, 1835
Editeur : 
Neurdein et Cie Paris
Lieu : 
Breteuil
Note : 
'Edition Cartoux-Vimeux, Breteuil'

Carte postale publiée dans :

Pour citer ce document :

SCD - Université de Limoges, Breteuil (Oise) - La Maison de Bayart, inventeur de la Photographie sur papier sensible, 1835 [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <http://epublications.unilim.fr/jeanjean/1127> (consulté le 17/08/2017)

  • Breteuil (Oise) - La Maison de Bayart, inventeur de la Photographie sur papier sensible, 1835agrandissement

  • Breteuil (Oise) - La Maison de Bayart, inventeur de la Photographie sur papier sensible, 1835agrandissement

    icône carte géographique

Fichiers images : différentes résolutions

Verso
189 x 300 px [69 Ko]
379 x 600 px [268 Ko]
1417 x 2238 px [3,9 Mo]
Recto
189 x 300 px [66 Ko]
379 x 600 px [242 Ko]
1417 x 2238 px [4,3 Mo]

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.