[Réaction au sujet du sermon prononcé à la messe de dimanche] - [N°2216-17]

Paris, le 25 novembre 1945

Monsieur le Curé,

Ayant, par hasard, assisté à la messe de 9H dimanche dernier, à votre paroisse, j'en suis sorti passablement étonné, voir scandalisé, du sermon que j'y ai entendu, et vous me permettrez de m'en expliquer.

Tout d'abord, vos critiques contre le mouvement scout. Vraiment, au lieu de vous attaquer à des enfants, à des jeunes gens, qui ne pouvaient vous répondre, n'aurait-il pas été plus logique de vous adresser à leurs aumoniers voir à l'autorité diocésaine qui vous donneraient certainement des renseignements qui semblent vous manquer sur ce mouvement. Il y a un an, le cardinal Suhard présidait au Trocadéro, une messe de plein-air (cérémonie qui semble tant vous choquer) et les paroles que j'y ai entendues ne correspondaient nullement avec vos propos.

Quant à la croix scoute, elle n'est pas la croix gammée, comme vous l'avez prétendu (répétant une perfidie communiste destinée à déconsidérer un mouvement catholique) mais la croix potencée de Jérusalem. Et vos diatribes ne contribuent certainement pas à attirer les jeunes dans votre paroisse.

D'autre part, vous avez déploré qu'une quête destinée à la construction de nouvelles églises rapporte plus que celle faite en faveur de vos écoles.

Permettez-moi de vous rappeler un souvenir commun. En 1909, j'ai assisté à la pose de la première pierre de l'église N.D. de Lourdes. J'en ai gardé une carte, sur laquelle vous figurez à côté de Monsieur l'abbé Poulain. Il me semble que cette nouvelle église avait quelque utilité puisqu'il a fallu l'agrandir et quelques années après la dédoubler par la construction de l'église du Coeur Eucharistique, cette paroisse nouvelle s'avérant d'ailleurs encore trop petite pour les fidèles qui s'y pressent. Ce simple témoignage, vécu dans un quartier que vous avez connu, montre l'utilité de la construction de nouvelles églises.

Certes, il faut instruire les enfants au catéchisme et à l'école, mais combien en gardez-vous, après la sortie

.../...

quand ils ont 14 ou 15 ans. Et là encore se justifient des mouvements tels que le scoutisme, la J.O.C. qui ...(papier déchiré) ...des jeunes qui ont le cran de porter la croix scoute ...(papier déchiré) ...l'insigne joc en ville, au bureau ou à l'atelier, qui ...(papier déchiré) ...deviennent les paroissiens que vous souhaitez, et qui... (papier déchiré) ..., garnissent les anciennes comme les nouvelles paroisses.

Enfin votre incursion dans le domaine politique : même pour défendre sa thèse, je ne crois pas que l'on ait le droit d'émettre :..... disons, des contre-vérités.

Vous prétendez que ceux que les catholiques ont envoyé à la Constituante pour défendre la liberté de l'Enseignement ont failli à leur tâche. Que faites-vous des interventions de Henri Teitgen, et de Maurice Schumann. Ignoriez-vous que les anticléricaux avaient la majorité à l'assemblée. Dans ce cas, veuillez prendre connaissance de la lettre du président de l'A.R.E.L. dont voici la copie :

"Au moment où le pays procède à un nouveau référendum, je tiens à vous remercier profondément au nom de nos Associations et au mien, de vos efforts et de vos votes en faveur de la liberté familiale d'éducation et de la justice scolaire. Les chefs de famille que nous sommes déplorent que l'Assemblée ait refusé, à deux voix de majorité d'inscrire implicitement cette liberté essentielle dans la Constitution.

"Nous entendons poursuivre sur ce point la révision d'une Constitution que tous les partis qui l'ont votée déclarent imparfaite, et sûrs d'avoir demain comme hier votre précieux appui, nous vous redisons, Monsieur le Député, notre très vive gratitude."

Je termine en vous souhaitant plus d'objectivité dans vos allocutions, et en vous adressant mes respectueuses salutations.

Jeanjean

21, rue de la Chine

Paris 20ème

Expéditeur/auteur : 
Simon Jeanjean
Destinataire : 
Curé (inconnu) de la paroisse de XXX
Objet : 
[Réaction au sujet du sermon prononcé à la messe de dimanche]
Format : 
A4 - recto/verso
Nombre de pages : 
2
Date : 
25 novembre 1945

Pour citer ce document :

SCD - Université de Limoges, [Réaction au sujet du sermon prononcé à la messe de dimanche] [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <http://epublications.unilim.fr/jeanjean/1448> (consulté le 25/03/2017)

  • Réaction au sujet du sermon prononcé à la messe de dimanche

    [N°2216]

  • Réaction au sujet du sermon prononcé à la messe de dimanche

    [N°2217]

Fichiers images : différentes résolutions

[N°2216]
200 x 257 px [53 Ko]
465 x 600 px [285 Ko]
796 x 1025 px [1,1 Mo]
[N°2217]
200 x 256 px [51 Ko]
467 x 600 px [280 Ko]
797 x 1023 px [1,1 Mo]

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.