Déménagement de Metz à Paris - [N°2254-55]

Paris le 1er décembre 1903

Chers parents

Si j'ai un peu tardé à vous répondre, c'est un peu la flemme d'écrire, car tous les jours Julie me disait de vous répondre. D'abord commençons pour votre départ, si cela vous arrange vous pourriez expédier le mobilier la semaine après Noël le lundi ou le mardi et venir vous pour le 1er janvier. Cette semaine je suis de jour, et alors la semaine après je suis de nuit c'est ce qu'il nous faut. Dans votre logement c'est comme à Paris il n'y a pas de placard, apportez votre armoire si vous voulez l'on tâchera toujours de la caser. Maintenant si vous voulez, apprtez donc la table ronde de la cuisine pour nous car nous n'en avons pas de grande, et nous serons souvent ensemble pour l'occuper, et emballez tous [toutes] vos marmites dans une caisse, nous n'en sommes pas des mieux montés. Puisque vous prenez un wagon cela ne vous coûtera pas plus. Seulement dans vos bagages avec vous, comme vous êtes 4, vous avez droit à 90kg chaque vous pourrez prendre un matelas et 2 édredons et couvertures que vous envelopperez dans une toile d'emballage et qui vous suivront. Maintenant ce n'est pas tout-à-fait comme chez nous, tenez je vais vous faire l'explication [croquis] : comme votre logement est disposé ainsi sur la gauche, votre appartement dans le fond et la maison de bain. Et de vos fenêtres vous voyez la rue mais l'entrée est dans une autre allée que celle des bains. Ne rigolez pas trop de mon plan, j'y ai mis toutes mes capacités de géomètre. Nous allons déménager dans 15 jours dans la même rue presque en face de vous au 1er aussi nous serons plus grandement logés, enfin faites tout votre possible pour être avec nous pour les fêtes du Jour de l'an.

Maintenant vous allez me dire que je vous dis de prendre bien des recommandations mais rien ne nuit si vous fréquentez toujours les soeurs de St Vincent de Paul, et comme Lucie allait couper les robes à St Joseph, une petite recommandation ou une lettre vous aidera mieux que n'importe [quoi] car ils ont des relations à Paris mieux qu'en province. Pour Simon tous ses certificats principalement de la maîtrise car Julie ira le présenter à l'abbé Fontaine celui qui a fait faire la première communion à Édouard. Enfin cela s'avance et je ne pense pas que vous regretterez Metz car vous aviez une drôle d'existence là-bas avec ces Moscofs et nous cela nous fera une société car nous ne fréquentons absolument personne. Je ne vois pas grand chose de plus sauf que voila deux jours qu'il fait un temps affreux, la neige et le vent. Ne soyez pas si paresseuses que moi pour répondre mais dans quelque temps l'on n'aura plus besoin d'écrire.

Julie et Edouard se joignent à moi pour vous embrasser tous,

Votre frère et père,

Lucien Jean

Je suis bien content et Edouard aussi que Simon soit grand et au moins les deux frères et le père sont des gars d'attaque. Je vous embrasse encore une fois.


 

Expéditeur/auteur : 
Lucien Jeanjean (dit Jean)
Destinataires : 
Simon Jeanjean, Lucie Jeanjean, Pauline Jeanjean et Célestine Jeanjean
Objet : 
Déménagement de Metz à Paris
Format : 
A4 plié
Nombre de pages : 
4
Date : 
01 décembre 1903 (?)
Notes : 
Plié en deux feuillets. Le début est donc sur la partie droite du recto, et la fin sur la partie gauche, les deux pages centrales au verso.

Pour citer ce document :

SCD - Université de Limoges, Déménagement de Metz à Paris [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <http://epublications.unilim.fr/jeanjean/1742> (consulté le 11/12/2017)

  • Déménagement de Metz à Paris

    [N°2254]

  • Déménagement de Metz à Paris

    [N°2255]

Fichiers images : différentes résolutions

[N°2254]
150 x 116 px [6,8 Ko]
960 x 740 px [563 Ko]
1296 x 1000 px [971 Ko]
[N°2255]
150 x 116 px [7,1 Ko]
960 x 740 px [587 Ko]
1296 x 1000 px [1,0 Mo]

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.