Juillet 1915. - Verdun

Fin du périple vers le front. Voici la seule série de cartes écrites des tranchées. Sans doute la première fois n'avait-il pas eu le loisir d'en écrire.

On constate que les deux premières représentent encore Angers mais sont expédiées depuis le front près Verdun. Décalage habituel...

Par ailleurs il est à remarquer que l'inconfort des tranchées et de la vie au front ne rend nullement les courriers moins abondants. Bien au contraire : ce chapitre est un des plus fertiles en textes longs -  séries suivies de plusieurs cartes envoyées sous la même enveloppe.

Pas de problèmes de datation pour cette partie, ni de localisation à quelques détail près. Cela deviendra nettement plus compliqué ensuite.

Correspondance