Speyer - Oelberg - [N°538]

Verso

Jeudi

Ma chère Blanchette,

Hier pas de lettres ! Ce sera pour ce soir. Aussi pas grand chose de bien neuf, du travail toujours à volonté. Enfin on parle du départ... des R A T (classe 1892 à 1890), cela nous avance un peu... mais me laisse encore loin. Cela ne va pas vite. Il est vrai que ceux qu'on consulte de ne demandent pas à partir. Enfin espérons que d'ici Pâques cela deviendra bon !

Tu ne me dis pas si notre Madelon parle un peu en ce moment. Cela doit commencer ! Avez-vous des nouvelles d'Antoinette ? Je leur ai envoyé hier une carte. En ce moment de ma fenêtre je vois des sentinelles qui gardent le Rhin ! Qui est ce qui aurait cru cela il y a trois mois ! Sans autre ma chère Blanchette, embrasse bien les tantes et mes deux petites poupées pour moi. Je t'embrasse ma chère femme, mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime

Simon.

Expéditeur/auteur : 
Simon Jeanjean
Destinataire : 
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi : 
Speyer
Date : 
12 décembre 1918 (?) - Date supposée

Recto

Légende : 
Speyer - Oelberg

[écrit à la main : ] le Mont des Oliviers

Editeur : 
Graph. Verl. Anst. G.m.b.h. Breslau
Lieu : 
Speyer

Carte postale publiée dans :

Pour citer ce document :

SCD - Université de Limoges, Speyer - Oelberg [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <http://epublications.unilim.fr/jeanjean/895> (consulté le 24/03/2017)

  • Speyer - Oelbergagrandissement

  • Speyer - Oelbergagrandissement

Fichiers images : différentes résolutions

Verso
190 x 300 px [64 Ko]
380 x 600 px [238 Ko]
1365 x 2152 px [3,1 Mo]
Recto
190 x 300 px [63 Ko]
380 x 600 px [246 Ko]
1365 x 2152 px [4,3 Mo]

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.