Speyer a. Rhein - [N°530]

Verso

Lundi

Ma chère Blanchette,

Tu parles d'un cafard ! Pas de lettre aujourd'hui, et le spectacle du départ des premiers hommes libérés. Il y a un joli boulot à accomplir ! Heureusement qu'il ne s'en vont pas tous à la fois. Comme R.A.T. et assimilés il y en a 140 à la compagnie, cela peut vous donner un aperçu du boulot à faire ! Je me demande si le jour de noël on pourra sortir ! En tout cas on aura l'autorisation d'aller à la messe de minuit et on va y aller avec Catelain et le petit bleu. En attendant cela va faire encore de tristes fêtes à passer. Vivement qu'on soit enfin ensemble et espérons que c'est la dernière grande fête et que pour Pâques nous serons ensemble. Car cette fois c'est officiel, le nombre d'enfants compte et cela me met territorial. Cela peut être intéressant si il se passe un certain temps entre la libération de la réserve et des territoriaux ! Sans autre ma chère Blanchette, embrasse bien les tantes et mes deux petites poupées qui nous valent cet avantage. Je t'embrasse, ma chère femme, mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime.

Simon.

Expéditeur/auteur : 
Simon Jeanjean
Destinataire : 
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi : 
Speyer
Date : 
23 décembre 1918

Recto

Légende : 
Speyer a. Rhein

[légende au verso - complément manuscrit au recto :] Spire - Vue sur le Rhin

Editeur : 
'Hepp' Mannheim
Lieu : 
Speyer

Carte postale publiée dans :

Pour citer ce document :

SCD - Université de Limoges, Speyer a. Rhein [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <http://epublications.unilim.fr/jeanjean/924> (consulté le 28/06/2017)

  • Speyer a. Rheinagrandissement

  • Speyer a. Rheinagrandissement

Fichiers images : différentes résolutions

Verso
192 x 300 px [69 Ko]
384 x 600 px [253 Ko]
1417 x 2211 px [3,3 Mo]
Recto
300 x 192 px [50 Ko]
960 x 615 px [526 Ko]
2211 x 1417 px [3,5 Mo]

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.