Sabine Lucotte

Développement d'un réseau de lecture publique intercommunal en milieu rural : SIVU du Pôle d'économie du Patrimoine de Saint-Germain-les-Belles

Maître de stage : Maryse CAUSSE-GUIMBARD
Assistante qualifiée du patrimoine et des bibliothèques,
Médiathèque intercommunale de Père Castor

stage effectué du Stage effectué du 30 mars au 26 juin 2010

stucture d'accueil : Médiathèque intercommunale du Père Castor

publiée en ligne le 20 janvier 2011

Couverture du rapport de stage


La gestion des archives du fondateur des éditions du père castor a conduit le canton de saint germain les Belles à se doter d'un équipement culturel de qualité : la Médiathèque du père castor. Cet établissement est au cœur du développement de la lecture publique sur ce territoire rural de la Haute-Vienne et anime un réseau de bibliothèques et de points lecture. Lors de mon stage à la Médiathèque, je me suis interrogée sur les possibilités d'extension de ce réseau, ainsi que  sur son évolution structurelle et statutaire, dans un contexte de réforme des collectivités territoriales.

The management of the archives of the founder of the “Père Castor” editions led the canton of Saint-Germain-les-Belles to create a quality cultural equipment: the “Père Castor” multimedia library. This establishment is in the heart of the development of public reading on this rural territory of the Haute-Vienne and lead a network of libraries and reading points. During my training course at the media library, I wondered about the possibilities that this network might spread, as well as about its structural and statutory evolution, in a context of reform for local communities.

J'adresse mes remerciements à Mr Guy Montet, président du SIVU de m'avoir permis d'intégrer l'équipe de la Médiathèque intercommunale du Père Castor et de son aide afin de rencontrer les élus.

Je remercie tout particulièrement l'équipe de la Médiathèque pour son accueil chaleureux et l'aide qu'elle m'a apportés.

Je tiens à remercier les élus qui ont eu la gentillesse de me recevoir malgré leurs emplois du temps surchargés et la BDP de la Haute-Vienne pour toutes les informations qu'elle m'a fournies.

Pour finir, je remercie sincèrement mon maître de stage Mme Maryse Causse Guimbard et mon enseignant référent Melle Cécile Corsi  pour tous les conseils qu'elles ont pu me prodiguer.


Texte intégral

Glossaire

SIVU : Syndicat Intercommunal à Vocation Unique

BDP : Bibliothèque Départementale de Prêt

ADBDP : Association des Directeurs de Bibliothèques Départementales de Prêt

CC : Communauté de Communes

SIGB : Système intégré de Gestion de Bibliothèque

Introduction

Le don des archives du Père Castor à la collectivité en 1996 par François Faucher a été à l'origine d'une belle aventure. Afin de gérer ce fonds précieux, les huit communes du canton se sont regroupées pour la création d'un SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique). Dix ans plus tard, cette coopération se concrétisait par la réalisation d'une structure atypique, la Médiathèque du Père Castor, apportant avec elle un service de proximité en milieu rural et une mise en réseaux de structures déjà existantes. La coopération intercommunale a ici pris tout son sens, permettant de nouvelles dynamiques au niveau de l'action culturelle ainsi qu'une évolution du service de lecture publique.

Les élus souhaitent aujourd'hui poursuivre cette démarche de mutualisation des services en l'étendant à d'autres communes. Si les avantages de cette mise en réseau sont évidents, le travail nécessaire pour ces transformations est de longue haleine et nécessite à la fois des moyens humains, financiers et matériels. D'autre part, cette coopération pose des problèmes d'organisation concernant la propriété, la gestion des fonds documentaires et du personnel.

Ma mission au sein de cette collectivité est de faire un état des lieux de l'existant en terme de service de lecture publique afin de dégager des pistes de valorisation et de développement.

Dans un premier temps, il faut retracer l'évolution de la lecture publique sur le canton de St Germain les Belles jusqu'à ce jour afin d'appréhender le cadre administratif particulier de cette coopération. Il convient ensuite de faire un état des lieux précis sur les bibliothèques et les points lecture en trouvant des points de comparaisons avec un autre réseau de bibliothèques de la Haute-Vienne. Enfin, nous étudierons deux propositions d'évolution de la lecture publique au sein de ces 8 communes.

1 Evolution de la lecture publique

1.1 Historique du service de lecture publique sur le canton

1 1.1.1 La lecture publique sur le territoire jusqu'en 1996

Avant 1996, le canton de Saint-Germain-les-Belles ne possédait pas de bibliothèque centrale. Le territoire bénéficiait du passage du bibliobus de la BDP dans les mairies, salle des fêtes, écoles et maison de retraite.

1.1.2 Création du SIVU en 1996

Tout a débuté par le don des archives du Père Castor à la collectivité par François Faucher et de sa volonté de mettre à disposition du public l'œuvre de ses parents sur le site de Forgeneuve, à Meuzac. C'est en 1996, que les communes du canton de Saint Germain-les-Belles se mobilisent pour créer un Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) pour réaliser une Médiathèque afin de conserver et valoriser ces archives. Le SIVU est composé de 8 communes regroupées dans deux communautés de communes [ Annexe A.1: Carte du canton] :

  • L'Issaure : Château-Chervix, Magnac-Bourg, Vicq-sur-Breuilh

  • Le Martoulet : Glanges, Meuzac, La Porcherie, Saint-Germain-les-Belles, Saint Vitte-sur-Briance.

Le SIVU est constitué d'un Président et de deux élus de chaque commune. Il prend toutes les décisions concernant la gestion de la Médiathèque intercommunale du Père Castor et de son personnel.

1.1.3 Développement de la lecture publique jusqu'à l'ouverture de la Médiathèque intercommunale du Père Castor

En 1998, Saint Vitte-sur-Briance ouvre une petite bibliothèque dans un des locaux de la salle des fêtes gérée uniquement par des bénévoles. Cette bibliothèque ne possède que des livres et bénéficie du passage du bibliobus de la BDP 3 fois par an.

En 2003, Château-Chervix rénove et informatise un local en dessous de la mairie dans le but de créer sa bibliothèque municipale. Suite à cette informatisation, le fonds documentaire mis à disposition par la BDP a très largement augmenté. En plus du passage du bibliobus, la navette passe tous les mois. L'école de la commune bénéficie des services de cette bibliothèque qui est gérée par des bénévoles.

Le reste du canton ne verra pas de nouvelle évolution.

1.1.4 La Médiathèque intercommunale du Père Castor

En 2006, le projet du SIVU se concrétise par l'ouverture d'une Médiathèque de lecture publique de proximité, un centre de documentation autour des Archives du Père Castor (archives éditoriales et pédagogiques de 1928 à 1996) et un Parcours d'aventure et de découverte de la nature. Cet équipement sera à l'origine d'une évolution notable du développement de l'action culturelle sur le canton.[ Annexe A.2 : Historique]

1.2 La lecture publique en Haute-Vienne

La Haute-Vienne est le département du Limousin le mieux couvert par un réseau moderne de bibliothèques. Le rayonnement de la lecture publique s'est étendu depuis une vingtaine d'années a près de 50% du département (voir carte ci dessous). Les différents projets en cours (Bellac, Panazol, Nexon, Condat-sur-Vienne...) laissent à penser que cette couverture devrait encore s'étendre sur les dix prochaines années.

La fréquentation des bibliothèques est très supérieure à la moyenne nationale et ce grâce à une forte volonté politique sur la région. Un habitant sur trois fréquente les bibliothèques en Haute-Vienne contre un habitant sur cinq dans les autres régions.

Fig I. Bibliothèques aux normes de l'Etat

carte du limousin des bibliothèques aux normes de l'Etat

Source : direction générale des Affaires culturelles du Limousin

2 Implantation et description des sites du SIVU

2.1 Carte des sites

Fig II. Services de lecture publique du canton

Carte des services de lecture publique du canton

Source : (Sabine Lucotte)

A l'heure actuelle, le canton dispose donc de :

  • 1 Médiathèque tête de réseau

  • 2 bibliothèques

  • 4 points lecture

La BDP est très présente sur le canton, tous les sites sont desservis par le bibliobus, la navette ou les deux à la fois. Les points lecture sont les moins favorisés car l'échange de documents n'a lieu que trois fois par an alors que la navette passe onze fois par an dans les bibliothèques.

2.2 Les bibliothèques

Synthèse des données des bibliothèques du canton de St Germain-les-Belles

Commune

Nb hab

Lieux / année mise en
réseau

Surface
en m2

Collections

Ouv. Hebdo

Personnel

Typ. des établ.
[Annexe B.1]

Fonds
propre

Fonds
BDP

Meuzac
735 hab

Forgeneuve 2006

621

14201

4707

19h30

2 titulaires à temps plein + 1 contractuel à 24h

Bib. de niveau 1

Château- Chervix
781 hab

Mairie
2009

45

768

2353

4h

10 bénévoles

Bib. relais

St Vitte-sur-Briance
339 hab

Ancienne cantine
2010

60

475

2571

3h

2 bénévoles

Bib. relais

Ces trois bibliothèques sont en réseau informatique.

La Médiathèque intercommunale du Père Castor (Meuzac) [descriptif détaillé en Annexe B.2]

Fig III. Médiathèque intercommunale du Père Castor

photographie de la médiathèque intercommunale du Père Castor

Source : ( Sabine Lucotte)

Créée en 2006 et informatisée dès sa création, la Médiathèque est équipée de manière à desservir tout le canton et à développer le réseau de lecture publique. Elle dispose d'un Système Intégré de Gestion de Bibliothèque (SIGB) adapté à la gestion d'un réseau et d'un serveur afin de centraliser les données.

Elle dessert un territoire rural au sud de la Haute-Vienne à la limite de la Corrèze. Elle compte aujourd'hui (331 inscriptions hors canton en Haute-vienne et Corrèze).

Le public accueilli est assez varié, des plus jeunes aux plus âgés et compte toutes les catégories sociales confondues. La Médiathèque dispose d'une belle capacité d'accueil ce qui permet de recevoir des groupes et des expositions et est accessible à tous types d'usagers. Cette Médiathèque est le point central d'animation culturelle [voir Annexe B.3: Liste des animations 2009]

La bibliothèque municipale de Château-Chervix [descriptif détaillé en Annexe B.4].

Fig. IV. Bibliothèque municipale de Château-Chervix

photographie de la bibliothèque municipale de Château-Chervix

Source : (Sabine Lucotte)

Informatisée depuis 2003, la bibliothèque a intégré le réseau informatique de la Médiathèque en 2009. Les documents ont été informatisés et intégrés au catalogue de la Médiathèque. Les bénévoles peuvent donc se connecter au serveur par navigation web et bénéficier des services du SIGB de la Médiathèque.

L'espace Anne Goscinny de St Vitte sur Briance [descriptif détaillé en Annexe B.5]

Fig. V. Espace Anne Goscinny de St Vitte sur Briance

Photographie de la façade de l’espace Anne Goscinny de St Vitte sur Briance

Source : ( Sabine Lucotte)

La bibliothèque a déménagé début 2010 dans les locaux de l'ancienne cantine du village qui ont été entièrement rénovés. Ce changement de local, a permis l'acquisition de mobilier et l'informatisation des collections. Les bénévoles se connectent de la même manière qu'à Château Chervix mais avec des droits d'accès limités à la gestion des prêts. La BDP est toujours présente sur le site avec une offre documentaire plus importante et plus variée qu'avant la rénovation ( plus de 2000 documents contre 200 auparavant).

2.3 Les points lecture

Synthèse des données des points lecture du canton de St Germai-les-Belles

Commune
Nb hab

Lieux / année mise en
réseau

Surface
en m2

Collections

Ouv. Hebdo

Personnel

Typ. des établ.
[Annexe B.1]

Fonds
propre

Fonds
BDP

Magnac Bourg

Mairie

10

450

259

Horaire de la mairie

Secrétaire de mairie

Dépôt

La Porcherie

Mairie

Etagère

0

100

Vicq-Sur- Breuilh

Mairie

Etagère

0

30

Glanges

Agence postale

10

540

110

Horaire de l'agence

L'employé de l'agence

Saint-Germain-les-Belles

Maison de retraite

Etagère

300

100

Horaire de la structure

Animatrice de l'étab.

Les points lecture se situent majoritairement dans les mairies, sauf pour Glanges où il est localisé dans l'agence postale. Les livres sont accessibles aux horaires d'ouverture de la structure et sont gérés par le personnel présent à ce moment [descriptif détaillé en Annexe B.6].

3 Analyse et comparaison avec un réseau similaire

3.1 Analyse de l'existant

3.1.1 La desserte du canton

D'après la carte du canton, on peut se rendre compte que le territoire est desservi de manière disparate par le réseau de bibliothèques actuel laissant des zones plus particulièrement isolées comme Glanges, La Porcherie et Vicq-sur-Breuilh bien que le bibliobus de la BDP desserve les points lecture de ces communes trois fois par an. Nous pouvons donc dire que toutes les communes ne bénéficient pas d'une même qualité de service.

3.1.2 Le service aux usagers

  • La carte d'abonné est valable sur les trois sites reliés au réseau de la Médiathèque mais les usagers doivent rapporter les documents là où ils les ont empruntés. Il n'y a pas pour l'instant de système de navette permettant de faire circuler les documents entre les sites.

  • Les abonnés ont la possibilité de réserver des documents à la BDP par l'intermédiaire des bibliothèques du réseau qui bénéficient du passage de la navette BDP tous les mois.

  • Depuis l'ouverture de la Médiathèque, toutes les écoles du canton bénéficient d'un accueil une fois par trimestre.

  • L'abonnement à l'année est gratuit pour les habitants du canton mais payant pour les personnes extérieures à hauteur de 10 euros par famille.

3.1.3 Les publics

Au départ essentiellement rurale, la fréquentation des sites de lecture publique du canton s'enrichit d'un apport récent de lecteurs quittant les agglomérations pour revenir en secteur rural, il s'agit d'un public réceptif et sensible aux efforts d'animation culturelle.

Toutes les tranches d'âges sont représentées avec une relative sous représentation de la tranche d'âge des 12 – 20 ans, phénomène constaté de façon générale en bibliothèques.

3.1.4 La volonté politique des élus

Afin d'établir un état des lieux précis sur le réseau de lecture publique du canton de Saint-Germain-les-Belles, je me suis rendue sur chaque site, sur rendez-vous avec un élu, pour recueillir les besoins et attentes concernant l'implication de leur commune et l'évolution du réseau.

3.1.4.1 Une volonté commune

D'une manière générale, les élus sont favorables au développement de la lecture publique sur le territoire et souhaitent faire bénéficier de ce service tous les habitants du canton. La mise en place d'une navette circulant entre les communes afin de permettre une rotation des collections est une demande exprimée aussi bien du côté du public que des élus. La plupart des communes souhaiterait avoir un lien avec la Médiathèque pour un accès direct à une collection plus large et aux animations, ce qui représenterait un véritable service de proximité.

3.1.4.2 Des volontés individuelles

Château-Chervix :

Lors des acquisitions, les élus et bénévoles regrettent les achats de documents en double voire triple exemplaire alors qu'il serait plus économique de procéder à des échanges entre les bibliothèques du réseau. Il en va de même pour les réservations à la BDP. Faire venir un livre de Limoges alors qu'on le possède sur le canton semble incohérent. Ils demandent donc la mise en place d'une politique d'acquisition commune sur le réseau et la possibilité de faire circuler les collections.

Saint Vitte-sur-Briance :

Cette petite bibliothèque toute récemment équipée souhaiterait ouvrir une deuxième journée par semaine afin de pouvoir faire face à la demande des usagers et de rentabiliser ce nouvel équipement. Cette organisation semble difficile à mettre en place avec le personnel bénévole actuel mais les choses devraient évoluer prochainement, une réflexion est en cours.

Saint-Germain-les-Belles :

Cette commune souhaiterait, en plus du dépôt à la maison de retraite, un lien avec la Médiathèque afin de permettre aux habitants de bénéficier de tous les services que celle-ci peut offrir.

Glanges :

Le maire de Glanges semble sceptique sur le devenir de la lecture à l'ère du numérique mais reste néanmoins sur une demande de mise en réseau afin de proposer à ses habitants un réel service de proximité puisque sa commune est assez éloignée de la Médiathèque.

Magnac-Bourg :

La commune est en pleine réhabilitation de ses locaux et réfléchit à une amélioration du service public. Le point lecture étant très fréquenté, le maire est intéressé par une mise en réseau pour élargir les services aux usagers.

Vicq-sur-Breuilh :

La commune met en place un projet de Musée d'art contemporain avec ateliers, exposition de toiles d'art naïf, et la création d'un jardin inspiré de ceux du 18éme siècle. Elle souhaite compléter cette offre avec la création d'un fonds documentaire sur l'art qui ne pourra être réalisé qu'en partenariat avec la Médiathèque, ce qui suppose donc son rattachement au réseau.

La Porcherie :

La commune dispose de plusieurs fonds documentaires non exploités. Un état des lieux a été effectué en 2009 avec un élu, la BDP et la responsable de la Médiathèque afin de créer un fonds documentaire intégrable dans le réseau de lecture publique du canton. Les usagers du point lecture, qui sont très actifs, souhaiteraient voir évoluer le service afin de disposer d'un plus grand choix de documents. Je n'ai pas pu obtenir d'information sur la volonté politique de l'évolution de la lecture sur cette commune.

3.2 Comparaison avec un réseau similaire

Comparer, mais avec qui ? Il a été difficile de trouver un réseau similaire pour effectuer des comparaisons d'autant que le réseau de bibliothèques du canton de Saint-Germain-les-Belles est géré par un SIVU alors qu'en général les réseaux de bibliothèques sont gérés par une intercommunalité. D'après ses statuts [Annexe C.1], le SIVU ne possède pas la compétence lecture publique sur son territoire, chaque commune conserve la sienne ainsi que la propriété de sa collection. La Médiathèque tête de réseau ne peut alors que les organiser et les valoriser. Il a fallu s'attacher à d'autre points de comparaison tels que: la population desservie, le nombre de sites présents et l'évolution de ce réseau. Je me suis plus particulièrement rapprochée du réseau de bibliothèques d'Eymoutiers, situé dans le même département (Haute-Vienne), qui remplissait ces trois conditions.

3.2.1 Le réseau d'Eymoutiers

3.2.1.1 Description et évolution

La commune d'Eymouthiers a décidé en 1996 la création d'une nouvelle bibliothèque municipale pour pallier la disparition de son ancienne bibliothèque dans un incendie. Celle-ci est intercommunale, possède une annexe à Nedde et deux dépôts de livres dans les mairies de Rempnat et Saint-Amand-le-Petit. Suite à la création de la communauté de communes « Les Portes de Vassivières » en 2005, le réseau s'est étendu à cinq bibliothèques et sept points lecture.

Synthèse des données des bibliothèques du canton des Portes de Vassivière

PORTES DE VASSIVIERE

Population

Fonds

Surface en  m²

Ouv. hebdo

Personnel

Typ. Etabl. [Annexe B.1]

Les Bibliothèques

Eymoutiers

2115

24407

265

14h

5 titulaires à temps partiel

Bib. de niveau 1

Nedde

559

2294

80

2h

Bib. relais

Cheissoux

209

1734

47

2h

Bib. relais

Bujaleuf

927

4058

150

9h

Bib. relais

Peyrat le Château

1081

9805

100

9h

Bib. relais

Synthèse des données des points lecture des Portes de Vassivière

PORTES DE VASSIVIERE

Population

Fonds

Surface en  m²

Ouv. hebdo

Personnel

Typ. Etabl. [Annexe B.1]

Les points lecture

St Amand-le-Petit

120

De 200 à 600

Etagère

Horaires de la
mairie

Secrétaire de mairie

Dépôt

Rempnat

171

Beaumont-du-Lac

159

Domps

151

St Anne-St-Priest

161

St Julien-le-Petit

310

Augne

115

3.2.1.2 Fonctionnement

  • Une carte unique d'abonné permet d'emprunter et de rendre un document dans n'importe quel lieu et d'accéder à l'ensemble du fonds documentaire commun. Cette carte est payante.

  • Le personnel est entièrement intercommunal et tourne sur le réseau. Une voiture de service est à leur disposition.

  • La BDP ne dessert que la bibliothèque d'Eymoutiers qui gère la répartition des documents sur les autres sites, bibliothèques et points lecture.

  • Les points lecture dans les mairies ne sont pas informatisés et le prêt s'effectue grâce à une carte apposée au dos du livre. Il est effectué par les secrétaires de mairie.

Ce réseau concerne 12 communes et son fonctionnement correspond totalement à la définition d'un bibliothèque intercommunale citée par la direction du livre et de la lecture :

  • Un personnel intercommunal

  • Une collection intercommunale

  • Une carte d'abonné commune

Tableau comparatif des deux réseaux

PORTES DE  VASSIVIERE

POPULATION

FONDS

SURFACE

PERSONNEL

OUV. HEBDO

5 bibliothèques

4891

42298

642m2

3,18

36

SIVU

 

 

 

 

 

3 bibliothèques

1855

25075

727m2

2,68

26h30

4 Pistes de valorisation et de développement

Deux pistes d'évolution sont envisageables :

  • Poursuivre l'extension du réseau actuel sur le même mode organisationnel que celui suivi actuellement

  • Accompagner l'évolution obligatoire vers l'intercommunalité (du fait de la réforme des collectivités territoriales) d'un transfert de la compétence lecture publique.

4.1 Poursuivre l'extension du réseau actuel

La mise en réseau des sites sur le canton a commencé en 2009 et pourrait se poursuivre de manière suivante:

  • 2011 : mise en réseau informatique du point lecture de Glanges qui en a déjà formulé la demande, ce qui permettrait de desservir une des parties du canton la plus éloignée de la Médiathèque. L'investissement serait peu important pour la commune qui devrait seulement acquérir un poste informatique destiné à la gestion du fonds documentaire et revoir l'aménagement du local afin de mieux valoriser la collection.

  • 2012 : rattachement au réseau du point lecture de Magnac-Bourg, très fréquenté, qui bénéficie déjà d'un équipement convenable (poste informatique et mobilier) et dont les locaux sont en cours de réhabilitation.

  • 2013 : en fonction de l'évolution du projet de Musée d'art contemporain à Vicq-sur-Breuilh, un travail pourrait être effectué sur la création d'un fonds thématique sur l'art mis à disposition dans les locaux du Musée. Le point lecture géré actuellement en mairie y serait également transféré .

  • 2014 : il semble important de pouvoir mettre en place une bibliothèque relais sur La Porcherie afin de mettre en valeur les différents fonds présents sur le site, notamment sur l'ésotérisme, et répondre ainsi à une réelle demande des usagers.

  • 2015 : la commune de Saint-Germain-les-Belles, vu sa population, pourrait bénéficier d'une bibliothèque relais du même type que Château-Chervix et St Vitte-sur-Briance. Ce service permettrait aussi de desservir la maison de retraite.

D'une manière générale, le développement du réseau de bibliothèques sur le canton peut évoluer mais ce développement devra s'accompagner d'une réflexion sur la mutualisation des moyens humains, financiers et matériels.

Estimation des besoins pour une telle mise en réseau :

  • Un personnel supplémentaire (temps à définir) présent sur le site de la Médiathèque chargé de l'informatisation des collections de chaque commune, de la gestion des échanges entre et les sites et de la coordination.

  • L'organisation dans les communes concernées du transport des documents entre les sites (navette).

  • Une formation des bénévoles à la gestion documentaire informatisée.

  • Un budget équipement pour les collections à intégrer (couvertures, code barre, renfort...)

Remarque : la licence multisites ayant été acquise dès l'origine de la Médiathèque, il n'y a pas de surcoût logiciel.

Une telle évolution ne remplit pas les fonctions de véritables bibliothèques intercommunales, puisque les collections ne sont pas communes et que le personnel n'est pas intercommunal. La mise en place d'une politique d'acquisition commune et cohérente est inévitablement confrontée au problème de la propriété des collections. De même, il est difficile d'imposer des objectifs à des personnes bénévoles déjà largement sollicitées.

4.2 Suivre la voie de l'intercommunalité

La prochaine réforme des collectivités territoriales veut rationaliser et finaliser la carte intercommunale afin d'assurer une couverture homogène du territoire en structures intercommunales à l'horizon 2014. Cette démarche doit améliorer l'efficacité de l'action des établissements publics aux bénéfices des usagers. Elle doit également permettre une mutualisation des moyens et des services entre les communes afin de bénéficier d'économies d'échelles sans pour autant se départir de certaines compétences essentielles.

En cas de fusion des deux communautés de communes du canton de Saint-Germain-les-Belles, les évolutions suivantes pourraient être envisagées :

  • Transfert de la compétence lecture publique à l'intercommunalité

  • Rattachement de la gestion des bibliothèques et du personnel à l'intercommunalité

  • Conventions avec les communes pour la mise à disposition des équipements

  • Politique d'acquisition et budget communs

Les collections de toutes les communes deviendraient la propriété de l'intercommunalité, la gestion en serait alors uniformisée. Le personnel pourrait faire des permanences dans les bibliothèques de l'intercommunalité afin d'accompagner les bénévoles, garantir une harmonisation des pratiques et assurer la coordination des échanges de documents, offrant ainsi la compétence de personnels qualifiés à tout le réseau. La navette de la BDP n'aurait alors qu'un point de ralliement.

Des économies d'échelles seront possibles, notamment sur les acquisitions, du fait d'une gestion concertée, il sera davantage possible d'harmoniser les collections et les animations sur tout le canton, voire de développer des fonds spécifiques et des compétences associées afin d'enrichir l'offre culturelle.

Estimation des besoins pour une mise en réseau idéal :

  • Un équivalent temps plein supplémentaire au minimum, besoin évalué par comparaison avec le service intercommunal d'Eymoutiers (voir tableau comparatif page 17)

  • Un véhicule de service pour effectuer les déplacements entre les sites.

  • L'informatisation de la gestion documentaire des nouvelles bibliothèques relais ainsi que des points lecture

Cette organisation intercommunale permettra une évolution certaine de la lecture publique sur le territoire, améliorant le service aux usagers. Le recours à un personnel qualifié avec des permanences sur les sites permettra une meilleur animation des collections.

La réalisation de ce réseau idéal et cohérent présente cependant un surcoût par rapport à la première proposition.

Carte pour un réseau en intercommunalité :

Fig. VI. Carte d'un réseau idéal et cohérent

carte d'un réseau idéal et cohérent

Source : (Sabine Lucotte)

5 Mon implication dans la vie du réseau

Afin de faire découvrir et de valoriser le réseau de lecture publique, mon tuteur m'a confié l'administration du site internet de la Médiathèque intercommunale du Père Castor, me chargeant plus particulièrement de la création et de l'animation des pages consacrées à la vie du réseau. Après collecte des informations auprès des communes, j'ai élaboré le contenu de chaque page avec l'outil de développement de DECALOG et créé des liens vers les sites des communes et communautés de communes concernées,

J'ai participé activement et concrètement au développement du réseau en cataloguant une grande partie du fonds documentaire de la bibliothèque de St Vitte-sur-Briance, cette structure venant d'être informatisée et d'intégrer le réseau informatique de la Médiathèque,

J'ai pu participer à l'organisation du festival Coquelicontes et plus particulièrement à la préparation et l'organisation des interventions des conteurs sur tout le canton, En parallèle, j'ai participé à l'accueil des scolaires sur le site de la Médiathèque, ainsi qu'à la mise en place de l'exposition intégrant leurs productions (écrits et art plastique).

Conclusion

Le réseau de lecture publique sur le canton de Saint-Germain-les-Belles n'est qu'au début de son évolution. La volonté politique est d'assurer à un niveau local (les différents territoires ruraux du canton), une offre de services culturels de qualité impulsée et gérée par une "tête de réseau" (la Médiathèque du Père Castor ).

Un long chemin reste à parcourir avant d'harmoniser l'accès à la culture pour tous. Les services déjà mis en place remplissent toutes leurs fonctions et ne demande qu'à s'étendre autant du côté des élus que de la population. Le cadre administratif particulier du SIVU limite les champs d'intervention sur les collections. Comment travailler sur des collections qui ne sont pas notre propriété ? Le personnel actuel a du mal à faire face à l'augmentation permanente de la fréquentation de la structure. Comment dégager du temps pour coordonner le réseau de bibliothèques qui ne demande qu'à s'agrandir ?

La perspective de l'évolution des collectivités territoriales conduit à se projeter dans un avenir intercommunal, Il est certain qu’il est nécessaire d’accompagner un changement de ce type. Les bibliothèques intégrées au réseau doivent avoir une volonté de travailler en commun, de mutualiser certains services ou certaines fonctions. La « tentation communale », la résistance aux procédures de mutualisation peuvent freiner la mise en place d’une politique commune. Un autre obstacle réside dans la volonté de conserver des spécificités dans les modes de gestion et d’organisation. Il n’est pas simple d’avoir à se référer à des orientations générales (qu’elles soient le fait de la collectivité ou du réseau) mais il est certain que les possibilités de mutualisation qu’offre l’intercommunalité doivent conduire à une gestion commune des établissements malgré les obstacles et les difficultés induits. L’approche intercommunale implique une modification de la perception de la gestion des services et l’acceptation des changements qui en découlent.

Du fait de sa complexité , ce projet nécessite une réalisation progressive et des étapes de maturation, ce qui n’est pas forcément un handicap, sachant qu'il faut rassembler en une seule structure différents établissements à l'origine indépendants.

L'extension mesurée actuelle du réseau est un socle fondateur sur lequel pourra s'appuyer la prochaine dimension intercommunale du service de lecture publique.

Bibliographie

Ouvrages :

CALENGE Bertrand. Les petites bibliothèques publiques. Paris: Édition du Cercle de la Librairie, 2006, 1 volume, 272 pages. (Collection bibliothèques).

DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES DU LIMOUSIN, ministère de la culture et de la communication. Bibliothèques en Limousin: 24 ans de construction. Paris: Ministère de la culture et de la communication, 2010, 1 volume, 186 pages.

VIRASSAMY Catherine.Vers un paysage intercommunal. BBF, 2001, n° 3, p. 34-38
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/> Consulté le 09 juillet 2010

BOITARD Laurence. Lecture publique et intercommunalité. BBF, 2001, n° 3, p. 44-47
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/> Consulté le 09 juillet 2010

BELAYCHE Claudine, VAN BESIEN Hugue. Les bibliothèques de collectivités territoriales: guide de gestion administrative et financière. Paris: Elec-Ed. Du Cercle de la librairie, 2004, 1 volume, 318p.

Sites internet :

Site de l'ADBDP : http://www.adbdp.asso.fr – consulté le 14 mai 2010

Site des bibliothèques des monts de Châlus : http://bibliotheques.montsdechalus.over-blog.com - consulté le 4 juin 2010

Site des bibliothèques des Portes de Vassivière : http://www.bibliotheque-portesdevassiviere.fr - consulté le 4 juin 2010

Site de la DRAC du Limousin :  http://www.limousin.culture.gouv.fr – consulté le 27 mai 2010

Site du Ministère de la Culture : http://www.culture.gouv.fr - consulté le 27 mai 2010

Site du Ministère de l'intérieur, de l'Outre-Mer et des collectivités territoriales : http://www.interieur.gouv.fr – consulté le 8 juin 2010

Site internet des amis du Père Castor : http://amisperecastor.free.fr– consulté le 2 juin 2010

Annexes

Annexes (3,9Mo)

Table des matières

Partager

Pour citer ce document

Lucotte Sabine. Développement d'un réseau de lecture publique intercommunal en milieu rural : SIVU du Pôle d'économie du Patrimoine de Saint-Germain-les-Belles, [En ligne], Rapport de stage, Licence professionnelle Métiers des bibliothèques et de la documentation. Limoges : Université de Limoges, 2010. Disponible sur : http://epublications.unilim.fr/memoires/licenceprombd/232 (consulté le 19/09/2017).