accueil > Revue > N°28 | 1993

N° 28 | 1993
Quand dire, c'est lier : pour une théorie des "ligarèmes"

L'étude présentée ici ouvre à la démarche sémiotique des perspectives fort intéressantes; elle pose également des questions délicates... Elle nous invite à élaborer une "sémiotique du lien" qui déborde le stricte cadre linguistique : "Dieu, totems, sacrifices, fêtes, rites, prières, jeûnes, enterrements, la Bible, le Coran, prophètes, temples, objets sacrés, drapeaux, homélies, hymnes, calendriers, meetings politiques, une formule mathématique, un paradigme comme "la terre tourne autour du soleil", "L'homme descend du singe", l'argot, un ordre, une promesse, un conseil, une affirmation, un sourire, un silence... ont ceci en commun selon nous, et ce malgré la substance qui les différencie : le pouvoir de créer, d'abolir ou de perpétuer un lien".

Louis Panier
Avant-propos : le lien du discours [article non publié en ligne]
Albert Assaraf
Quand dire, c'est lier : pour une théorie des "ligarèmes" [article non publié en ligne]

Couverture du numéroloupe