accueil > Thèses > Rôles et parcours actantiels dans les sports collectifs

Rôles et parcours actantiels dans les sports collectifs : contribution à une sémiotique des pratiques sportives

Le statut actantiel n'est pas toujours le même pendant le parcours narratif d'un sujet. Si les deux sujets se confrontent pour le même but, leur interaction accompagne le changement de statut actantiel ; la modalité du vouloir, présupposée à chaque action, détermine l'activité actantielle; en revanche son absence détermine la passivité actantielle. Cette transformation actantielle se trouve dans différents couples d'actant : sujet et objet, Destinateur et Destinataire et observateur et informateur. Pour appliquer cette hypothèse au football, nous procédons à la construction du discours du football. Après avoir défini le football comme acte d'énonciation, nous observons les protagonistes de la mise en discours; l'actant collectif les caractérise : l'équipe constituée par les onze joueurs et les spectateurs. Ensuite, comme la segmentation du match est indispensable pour l'analyse concrète, nous proposons les trois niveaux de segmentation : les segmentations "réglementaire","tactique" et "narrative modale". Le discours du football possède sa propre syntaxe du plan de l'expression. Ainsi, il est essentiel de trouver les formes figuratives de l'activité et de la passivité actantielles; celles-ci catégorisent par la spatialité, la conjonction et la domination en qualité. Ensuite, pour la meilleure interprétation du discours du football, nous ajoutons quelques remarques supplémentaires : quelques réflexions cognitives, la temporalité impliquée dans ce discours et le point de vue dans le football. Pour l'analyse du match concret, nous avons choisi la huitième finale de la Coupe du monde 2002 entre la Corée et l'Italie. En nous concentrant sur l'explication des statuts actantiels du match, nous procédons à l'analyse. Nous reconnaissons que l'analyse d'un match ne montre pas toutes nos conceptions. Pourtant, nous avons avancé un pas vers la sémiotique du sport.

The actantiel status is not the same during the narrative trajectory of subject. If two subjects are in the confrontation for the same purpose, their interact come with the change of actantial status; the modality of the wanting, presupposed in each action, determine the actantial activity; on the other hand, the absence of wanting determine the actantial passivity. This actantial transformation is in different couples of actant : subject and objective, Sender and Receiver and observer and informant. To apply this hypothesis to the football, we carry out the construction of the discourse of the football. After we determined the football as the act of enunciation, we observe the protagonists of the enunciation; the collective actant characterize them : team constituted by eleven players and the spectators. And then, since the segmentation is indispensable for the analysis of the match, we propose the three levels of segmentation : segmentation "of regulation", "tactic" and "narrative modal". The discourse of the football possesses the own syntax of the plane of expression. So, it is essential to find the figurativeforms of the activity and of the passivity; these forms have the category of spatiality, conjunction, ans domination in quality. And then, for the best interpretation of the discourse of football, we add some remarks : some cognitive reflections, temporality involved in this discourse and point of view in the football. For the analysis of the concrete match, we choose one match of the round before the quarter finals of the World Cup 2002, between Korea and Italy. Being concentrated on the explanation of the actantial status of the match, we carry out the analysis. We recognize thatanalysis of one match doesn't show all of our conceptions. However, we have advancedone step forward the semiotics of sport.

Index

Articles du même auteur parus dans les Actes Sémiotiques

Texte intégral

Version PDF :
http://aurore.unilim.fr/ori-oai-search/notice/view/unilim-ori-13067