accueil > Bibliographies thématiques > Passion, émotion, affectivité

Bibliographie thèmatique

  • Augmenter la taille de la police
  • Réduire la taille de la police

I. Sémiotique

  • ABDO, Bassam (1998), Contribution à l’étude de la passion dans l’œuvre de Flaubert : Madame Bovary, thèse de doctorat, Paris, Université Paris 8.

  • ALONSO ALDAMA, Juan, MONTANARI, Federico (1995), « L’attente de l’événement.À propos du concept "ultimatum" », dans Jacques Fontanille (dir.), Le devenir, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 77-89.

  • ALONSO ALDAMA, Juan (2006), « Les temps de la vengeance : passions de la mémoire », dans Denis Bertrand, Jacques Fontanille (dir.), Régimes sémiotiques de la temporalité, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 475-484.  

  • ATHARI, Marzieh (2006), Vision, passion, point de vue : un modèle sémiotique chez Paul Valéry, thèse de doctorat, Paris, Université Paris 8.

  • BARTHES, Roland (1977), Fragments d’un discours amoureux, Paris, Seuil.

  • BELLE-ISLE, Francine (1993), « La passion de la honte dans Les Confessions de J.-J. Rousseau », Protée, vol. 21, n° 2, Sémiotique de l’affect, Québec, pp. 31-36.

  • BERTRAND, Denis (1987a), « Sémiotique et explication de textes : les discours d’une passion », Le Français dans le monde. Recherches et applications, n° spécial février/mars, Paris, Hachette, pp. 50-71, disponible sur : http://denisbertrand.unblog.fr/files/2010/02/smiotiqueetexplicationdetextes21987.pdf.

  • BERTRAND, Denis (1987b), « Le corps émouvant : l’absence. Propositions pour une sémiotique de l’émotion », La Chouette, n° 20, Londres, Birbeck College, University of London, pp. 46-54.

  • BERTRAND, Denis (1999), Parler pour convaincre, Paris, Gallimard.

  • BERTRAND, Denis (2000), Précis de sémiotique littéraire, Paris, Nathan, pp. 223-250, pp. 262-267.

  • BERTRAND, Denis (2002), « Sémiotique littéraire », dans Anne Hénault (dir.), Questions de sémiotique, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 297-306.

  • BERTRAND, Denis (2006), « Émotion et temporalité de l’instant. Louis-Ferdinand Céline, Mort à crédit », dans Denis Bertrand, Jacques Fontanille (dir.), Régimes sémiotiques de la temporalité, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 397-424.  

  • BERTRAND, Denis (2007), « Thymie et enthymème », Semiotica. Revue de l’Association internationale de sémiotique, vol. 163, Les émotions : figures et configurations dynamiques, sous la direction de Jacques Fontanille, Berlin, New York, Mouton de Gruyter, pp. 75-84.

  • BERTRAND, Denis, DÉZÉ, Alexandre, MISSIKA, Jean-Louis (2007), « La mobilisation des passions », dans Parler pour gagner : sémiotique des discours de la campagne présidentielle de 2007, Paris, Presses de la fondation nationale des sciences politiques, pp. 115-135.

  • BERTRAND, Denis (2008), « L’émotion éthique. Axiologie et instances de discours », Protée, vol. 36, n° 2, Éthique et sémiotique du sujet, Québec, pp. 39-49.

  • BERTRAND, Denis (2009), « Structure et sensibilité », Nouveaux Actes Sémiotiques, n° 112, Limoges, disponible sur : http://epublications.unilim.fr/revues/as/2880.

  • BEYAERT-GESLIN, Anne (2009), « Sémiotique des passions », « Corps sentant », « Émotion », « Pathèmes », « Schéma pathémique canonique », dans Driss Ablali, Dominique Ducard (dir.), Vocabulaire des études sémiotiques et sémiologiques, Paris, Honoré Champion, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, pp. 55-60, p. 176, pp. 188-189, p. 235, p. 249.

  • BIGIRIMANA, Concilie (2009), Révolte et résignation dans le roman de l’après-guerre (1945-1953), thèse de doctorat, Limoges, Université de Limoges.

  • BIGLARI, Amir (2009), « Passion du désespoir dans le poème "Veni, vidi, vixi" de Victor Hugo », Alfa, n° 53, vol. 2, Sao Paolo, pp. 523-535.  

  • BIGLARI, Amir (2011), Sémiotique et pragmatique des passions dans Les Contemplations de Victor Hugo, thèse de doctorat, Limoges, Université de Limoges.  

  • BOUSCANT, Liouba (2010), « Sémiotique et herméneutique des émotions : l’exemple des quatuors de Chostakovitch », dans Mondher Ayari, Hamid Makhlouf (dir.), Musique, signification et émotion, Paros, Delatour France, pp. 191-229.

  • BRANDT, Per Aage (1986), « Passion », dans Algirdas Julien Greimas, Joseph Courtés, Sémiotique : dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t. 2, Paris, Hachette, pp. 163-165.

  • CASTELLANA, Marcello (1998), « La peur et l’invisible. Dante Alighieri, Divina Commedia, Inferno, I », Nouveaux Actes Sémiotiques, n° 57, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 5-53.

  • CHOI, Yul (1999), Le Discours énigmatique dans la définition de la folie chez Marguerite Duras : l’amour, thèse de doctorat, Paris, Université Paris 8.

  • COQUET, Jean-Claude (1989, première éd. 1984), Le Discours et son sujet, Paris, Méridiens Klincksieck.

  • COQUET, Jean-Claude (1997), La Quête du sens : le langage en question, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 1-18, pp. 81-103,  

  • COQUET, Jean-Claude (2007), Phusis et Logos : une phénoménologie du langage, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, pp. 121-134, pp. 252-268.

  • DARRAULT-HARRIS, Ivan (1992), « Le discours du mime ou comment envi(e)sager la passion », Art et Thérapie, n° spécial 42-43, pp. 34-41.

  • DARRAULT-HARRIS, Ivan (1995), « Instabilité et devenir aux marges de la psychose : sémiotique de l’état-limite », dans Jacques Fontanille (dir.), Le Devenir, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 47-56.

  • DARRAULT-HARRIS, Ivan (2006), « Temporalité et instances chez Philippe Jaccottet », dans Denis Bertrand, Jacques Fontanille (dir.), Régimes sémiotiques de la temporalité, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 277-290.  

  • DARRAULT-HARRIS, Ivan, KLEIN, Jean-Pierre (2007), Pour une psychiatrie de l’ellipse, Limoges, Presses Universitaires de Limoges.

  • DARRAULT-HARRIS, Ivan (2009), « L’angoisse, sa mise en discours », Enfances et Psy, n° 42, Toulouse, pp. 40-50.

  • DAVIAU, Pierrette (1993), Passion et désenchantement : une étude sémiotique de l’amour et des couples dans l’œuvre de Gabrielle Roy, Québec, Fides.

  • DORRA, Raul, ESTAY STANGE, Véronica (2007), « Les émotions de l’âme », Semiotica. Revue de l’Association internationale de sémiotique, vol. 163, Les émotions et configurations dynamiques, sous la direction de Jacques Fontanille, Berlin, New York, Mouton de Gruyter, pp. 111-129.

  • FABBRI, Paolo (1986), « Pathémique », dans Algirdas Julien Greimas, Joseph Courtés, Sémiotique : dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t. 2, Paris, Hachette, p. 165.

  • FABBRI, Paolo, PERRON, Paul (1993), « Sémiotique actionnelle, cognitive et passionnelle. A.J. Greimas et J. Fontanille : La Sémiotique des passions », Protée, vol. 21, n° 2, Sémiotique de l’affect, Québec, pp. 7-12.

  • FOBAH, Éblin Pascal (2009), « Émotion poétique et textualité en pratique poétique africaine : des épanchements passionnels soupçonnés et insoupçonnables en discours », Nouveaux Actes Sémiotiques, Limoges, disponible sur : http://epublications.unilim.fr/revues/as/2022.

  • FONTANILLE, Jacques (1980), « Le désespoir ou les Malheurs du cœur et le salut de l’esprit », Actes sémiotiques-documents, II, n° 16, Paris, E.H.E.S.S.-C.N.R.S.

  • FONTANILLE, Jacques (1986), « Thymique », dans Algirdas Julien Greimas, Joseph Courtés, Sémiotique : dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t. 2, Paris, Hachette, pp. 238-239.

  • FONTANILLE, Jacques (1990), « Les passions de l’asthme », Nouveaux Actes sémiotiques, n° 6, Limoges, Presses Universitaires de Limoges.

  • FONTANILLE, Jacques (1991), « Dérobade d’amour. Sémiotique des passions : exercice pratique », dans Ellen Constans (dir.), Le Roman sentimental, t. 2, Limoges, Presses Universitaires de Limoges et du Limousin, pp. 97-115.

  • FONTANILLE, Jacques (1993a), « Le schéma des passions », Protée, vol. 21, n° 1, Schémas, Québec, pp. 33-41.

  • FONTANILLE, Jacques (1993b), « L’émotion et le discours », Protée, vol. 21, n° 2, Sémiotique de l’affect, Québec, pp. 13-19.

  • FONTANILLE, Jacques (1993c), « Le schéma de la peur : phobie, angoisse et abjection dans Voyage au bout de la nuit de Céline », Kodicas, vol. 16, no 1-2, Gunter Narr Verlag Tübingen, pp. 83-99.

  • FONTANILLE, Jacques (1993d), « L’absurde comme forme de vie », Recherches sémiotiques, Semiotic Inquiry, vol. 13, n° 1-2, Toronto, Association Canadienne de Sémiotique, pp. 95-116.

  • FONTANILLE, Jacques (1994), « Modalisations et modulations passionnelles », Revue Internationale de Philosophie, vol. 48, no 189, Les Passions, Bruxelles-Paris, Presses Universitaires de France, pp. 341-362.

  • FONTANILLE, Jacques (1995), Sémiotique du visible, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 1-22.

  • FONTANILLE, Jacques (1997), « Empathie, vitesse et émotion dans le dialogue », dans Denis Vernant, Eddy Roulet, Antoine Compagnon, Gérard Sabah (dir.), Le Dialogique, Bern, Berlin, Frankfurt/M., New-York, Paris, Wien, Peter Lang SA, pp. 137-150.

  • FONTANILLE, Jacques, KLOCK-FONTANILLE, Isabelle (1997), « La colère : passion, péché, forme de vie. De la "colère à la française" à la colère "indo-européenne" », dans Éric Landowski (dir.), Lire Greimas, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 85-120.  

  • FONTANILLE, Jacques (1998a), « Tropes, valeur et passions », dans Michel Ballabriga (dir.), Sémantique et rhétorique, Toulouse, Éditions Universitaires du Sud, pp. 177-197.

  • FONTANILLE, Jacques (1998b), « Avant-propos », Nouveaux Actes Sémiotiques, n° 57, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 3-4.

  • FONTANILLE, Jacques, ZILBERBERG, Claude (1998), Tension et signification, Liège, Mardaga.

  • FONTANILLE, Jacques (1999), Sémiotique et littérature, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 63-90.

  • FONTANILLE, Jacques (2000a), « Formes tensives et passionnelles du dialogue des sémiosphères », dans Bertrand Westphal (dir.), La Géocritique mode d’emploi, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 115-124.

  • FONTANILLE, Jacques (2000b), « Avant-propos », Nouveaux Actes Sémiotiques, n° 67, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, p. 3-4.

  • FONTANILLE, Jacques (2002), « Sémiotique des passions », dans Anne Hénault (dir.), Questions de sémiotique, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 601-637.

  • FONTANILLE, Jacques (2003), Sémiotique du discours, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 129-133, pp. 212-234.

  • FONTANILLE, Jacques (2004), Soma et Séma, Paris, Maisonneuve et Larose, pp. 11-17, pp. 123-130.

  • FONTANILLE, Jacques (2005a), « Avarice », « Colère », « Jalousie », « Peur, crainte, terreur, etc. », « Pitié », dans Élisabeth Rallo Ditche, Jacques Fontanille, Patrizia Lombardo, Dictionnaire des passions littéraires, Paris, Belin, pp. 42-59, pp. 61-79, pp. 123-152, pp. 215-239, pp. 240-265.

  • FONTANILLE, Jacques (2005b), « Mythes et passions », dans Ursula Bähler, Évelyne Thommen et Christina Vogel (dir.), Donner du sens : études de sémiotique théorique et appliquée, Paris, L’Harmattan, pp. 101-123.

  • FONTANILLE, Jacques (2007a), « Avant-propos : émotion et sémiose », « Ethos, pathos et persuasion : le corps dans l’argumentation. Le cas du témoignage », Semiotica. Revue de l’Association internationale de sémiotique, vol. 163, Les Émotions et configurations dynamiques, sous la direction de Jacques Fontanille, Berlin, New York, Mouton de Gruyter, pp. 1-9, pp. 85-109.

  • FONTANILLE, Jacques (2007b), « Le temps de la compassion. La diffusion thymique et ses régimes temporels », dans Louis Hébert (dir.), Le Plaisir des sens : euphorie et dysphorie des signes, Laval, Presses Universitaires de Laval, pp. 23-51.

  • FONTANILLE, Jacques (2010), « La sémiotique des passions à l’intersection des sciences humaines », dans Vjaceslav V. Ivanov (dir.), La Sémiotique contemporaine et les sciences humaines, Moscou.

  • FONTANILLE, Jacques (2011), Corps et sens, Paris, Presses Universitaires de France.

  • FONTANILLE, Jacques (2012), « Julien Fournié : les saisons de la mode. Formes de vie et passions du corps », Nouveaux Actes Sémiotiques, n° 115, Limoges, disponible sur : http://epublications.unilim.fr/revues/as/2650.

  • GREIMAS, Algirdas Julien (1978), « Pour une sémiotique des passions », Actes sémiotiques-bulletin, n° 6, Paris, EHESS-CNRS, pp. 1-4.

  • GREIMAS, Algirdas Julien, courtÉs, Joseph (1979), Sémiotique : dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t. 1, Paris, Hachette, pp. 396-397.

  • GREIMAS, Algirdas Julien (1983), Du sens II, Paris, Seuil, pp. 93-102, pp. 225-246.  

  • GREIMAS, Algirdas Julien, FONTANILLE, Jacques (1991), Sémiotique des passions : des états de choses aux états d’âmes, Paris, Seuil.

  • GREIMAS, Algirdas Julien, RICŒUR, Paul (1994), « Le débat du 23 mai 1989 entre Greimas et Ricœur sur la sémiotique des passions », dans Anne Hénault, Pouvoir comme passion, Presses Universitaires de France, pp. 191-215.

  • GREIMAS, Algirdas Julien (2002, première éd. 1986), « De la nostalgie, Étude de sémantique lexicale », Actes sémiotiques-bulletin, n° 39, Les passions : explorations sémiotiques, Paris, EHESS-CNRS, pp. 5-11, repris dans Anne Hénault (dir.), Questions de sémiotique, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 593-600.

  • HAJIOUI, Ouardia (1997), De la peur chez Guy de Maupassant : sémiotique littéraire, thèse de doctorat, Limoges, Université de Limoges.

  • HARKOT DE LA TAILLE, Élizabeth (2000), « Bref examen sémiotique de la honte », Nouveaux Actes Sémiotiques, n° 67, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 5-46.

  • HÉBERT, Louis (2007a), Dispositifs pour l’analyse des textes et des images : introduction à la sémiotique appliquée, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 151-172.

  • HÉBERT, Louis (dir.) (2007b), Le Plaisir des sens : euphorie et dysphorie des signes, Laval, Presses Universitaires de Laval.

  • HÉNAULT, Anne (1986), « Structures aspectuelles du rôle passionnel », Actes sémiotiques-bulletin, n° 39, Les Passions : explorations sémiotiques, Paris, EHESS-CNRS, pp. 32-42.

  • HÉNAULT, Anne (1994), Pouvoir comme passion, Paris, Presses Universitaires de France.   

  • HÉNAULT, Anne (2002), « Introduction », dans Anne Hénault (dir.), Questions de sémiotique, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 587-591.

  • KÈGLE, Christiane (1993), « La passion d’Étienne de Bourbon. De l’état pathémique d’un sujet inquisiteur mobilisé par un savoir insu », Protée, vol. 21, n° 2, Sémiotique de l’affect, Québec, pp. 41-48.

  • LANDOWSKI, Éric (1980), « Avant-propos », Actes sémiotiques-documents, II, n° 16, Paris, E.H.E.S.S.-C.N.R.S., pp. 3-4.

  • LANDOWSKI, Éric (1986), « Vécu », dans Algirdas Julien Greimas, Joseph Courtés (dir.), Sémiotique : dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t. 2, Paris, Hachette, p. 252.

  • LANDOWSKI, Éric (2004), Passions sans nom, Paris, Presses Universitaires de France.

  • LEMAIRE, Ria (1988), Passions et positions : contribution à une sémiotique du sujet dans la poésie lyrique médiévale en langues romanes, Amsterdam, Rodopi B.V.

  • MARCHEIX, Daniel (1999), « Colère et style de vie dans l’œuvre romanesque d’Anne Hébert : colère entropique ou colère inchoative ? », Cahiers Anne-Hébert, n° 1, Lectures d’Anne Hébert : aliénation et contestation, Montréal, Fides, pp. 91-110.

  • MARION, Philippe (1993), « Petite médiatique de la peur », Protée, vol. 21, n° 2, Sémiotique de l’affect, Québec, pp. 49-57.

  • MARSCIANI, Francesco (1982), « Postface », Actes sémiotiques-documents, IV, n° 37, Paris, E.H.E.S.S.-C.N.R.S., pp. 31-34.  

  • MARSCIANI, Francesco (1984), « Les parcours passionnels de l’indifférence », Actes sémiotiques, Documents, VI, n° 53, Paris, EHESS-CNRS.

  • MARSCIANI, Francesco (1986), « Passion », dans Algirdas Julien Greimas, Joseph Courtés (dir.), Sémiotique : dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t. 2, Paris, Hachette, pp. 162-163.

  • MARTIN, François, PANIER, Louis (1993), « Figures et énonciation », Protée, vol. 21, n° 2, Sémiotique de l’affect, Québec, pp. 21-29.

  • MEKSEM, Malika (2011), « La pitié et ses formes dans La Modification de Michel Butor : sémiotique des passions », Nouveaux Actes Sémiotiques, disponible sur : http://epublications.unilim.fr/revues/as/1957.

  • PANIER, Louis (2008), « L’émotion à la "Une". La mort de Yasser Arafat », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Presses Universitaires de Rennes, pp. 351-371.

  • PARRET, Herman (1982), « Éléments pour une typologie raisonnée des passions », Actes sémiotiques-documents, IV, n° 37, Paris, E.H.E.S.S.-C.N.R.S.

  • PARRET, Herman (1986), Les Passions : essais sur la mise en discours de la subjectivité, Liège-Bruxelles, Mardaga.

  • PARRET, Herman (2006a), Épiphanie de la présence, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 151-162.

  • PARRET, Herman (2006b), « Temps vécu, temps-affect et temps musical. À propos de l’éternité selon Messiaen », dans Denis Bertrand, Jacques Fontanille (dir.), Régimes sémiotiques de la temporalité, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 227-240.

  • PETITOT-COCORDA, Jean (1986), « Thymique », dans Algirdas Julien Greimas, Joseph Courtés (dir.), Sémiotique : dictionnaire raisonné de la théorie du langage, t. 2, Paris, Hachette, p. 239.

  • RALLO DITCHE, Élisabeth, FONTANILLE, Jacques, LOMBARDO, Patrizia (2005), Dictionnaire des passions littéraires, Paris, Belin.

  • RALLO DITCHE, Élisabeth, FONTANILLE, Jacques (2005), « Introduction », dans Élisabeth Rallo Ditche, Jacques Fontanille, Patrizia Lombardo, Dictionnaire des passions littéraires, Paris, Belin, pp. 5-15.

  • RUIZ MORENO, Luisa (2007), « Euphorie/dysphorie : fluctuations de la "charge sémantique" », dans Louis Hébert (dir.), Le Plaisir des sens : euphorie et dysphorie des signes, Laval, Presses Universitaires de Laval, pp. 53-81.  

  • RUIZ MORENO, Luisa, SOLIS ZEPEDA, Maria, RUIZ, Ivan (2007), « Du mouvement à la quiétude », Semiotica. Revue de l’Association internationale de sémiotique, vol. 163, Les Émotions et configurations dynamiques, sous la direction de Jacques Fontanille, Berlin-New York, Mouton de Gruyter, pp. 29-58.

  • SADOULET, Pierre (2003), « L’émotion esthétique et sa représentation verbale dans Le Songe de Poliphile (Livre I) », dans Françoise Parouty-David, Claude Zilberberg (dir.), Sémiotique et esthétique, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, pp. 57-79.

  • SAINT-PIERRE, Maryse (1993), « Motifs passionnels de capture et de libération dans Les Nuits de l’Underground de Marie-Claire Blais », Protée, vol. 21, n° 2, Sémiotique de l’affect, Québec, pp. 37-40.

  • SAVAN, David (2002), « La théorie sémiotique de l’émotion selon Peirce », dans Anne Hénault (dir.), Questions de sémiotique, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 681-702.

  • SHAÏRI, Hamid-Reza (1996), Sémiotique des passions : le parcours passionnel du sujet de l’énonciation dans les œuvres poétiques de Marceline Desbordes-Valmore, thèse de doctorat, Limoges, Université de Limoges.

  • SHAÏRI, Hamid-Reza (1999-2000), « L’esthétique du désespoir dans l’"Hiver" d’Akhavân », Luqmân, XVI, Téhéran, pp. 79-91.

  • UAKKAS, Touria (2009), « La passion et l’usure dans Lumière fuyante de Mohammed Berrada », dans Ridha Bourkhis (dir.), La Rhétorique de la passion dans le texte francophone : mélanges offerts à Jean Déjeux, Paris, L’Harmattan, pp. 163-173.

  • ZILBERBERG, Claude (1994), « L’affect comme clef cognitive ? », Eutopias, deuxième époque, vol. 49, Valence, pp. 45-55.

  • ZILBERBERG, Claude (2001), « De l’affect à la valeur », dans Marcello Castellana (études réunies par), Texte et valeur, Paris, L’Harmattan, pp. 43-78.

  • ZILBERBERG, Claude (2006), Éléments de grammaire tensive, Limoges, Presses Universitaires de Limoges.

  • ZILBERBERG, Claude (2008), « Pour saluer l’événement », Nouveaux Actes Sémiotiques, Limoges, disponible sur : http://epublications.unilim.fr/revues/as/1601.

II. Analyse du discours, études littéraires et artistiques

  • AGENOT, Marc (2008), « Le ressentiment : raisonnement, pathos, idéologie », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 83-97.

  • AMOSSY, Ruth (2008), « Dimension rationnelle et dimension affective de l’ethos », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 113-125.

  • AMOSSY, Ruth (2009, première éd. 2000), L’Argumentation dans le discours, Paris, Armand Colin, pp. 179-211.

  • ANTUNES, Jorge (2001), « Le sémantème musical », dans Françoise Russo-Marie, Frédéric Rossille (édité par), Émotion et musique, Paris, EDK, pp. 15-23.

  • AUCHLIN, Antoine (2003), « Compétence discursive et co-occurrence d’affects : "blends expérientiels" ou (con)fusion d’émotions », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 137-152.

  • AYARI, Mondher, MAKHLOUF, Hamdi (dir.) (2010), Musique, signification et émotion, Paros, Delatour France.

  • BALIQUE, Florence (2008), « Le ressort pathétique du discours de propagande : servitude volontaire contre mirage identitaire », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 275-290.

  • BÉHAR, Henri, BERNARD, Michel (1995), « La nébuleuse des sentiments », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 53-84.

  • BELIMOV, Sergueï (2001), « Émotion : humanisation de l’univers (sonore) », dans Françoise Russo-Marie, Frédéric Rossille (édité par), Émotion et musique, Paris, EDK, pp. 25-35.

  • BEN RAHIMA, Feriel (2007), Passions de femmes : Balzac analyste des émotions féminines, thèse de doctorat, Paris, Université Paris 4.

  • BONHOMME, Marc (2005), Pragmatique des figures du discours, Paris, Honoré Champion, pp. 169-172.

  • BONHOMME, Marc (2008), « Les figures pathiques dans le pamphlet : l’exemple du Discours sur le colonialisme de Césaire », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 165-175.

  • BOURION, Évelyne (1995), « Le réseau associatif de la peur », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 107-145.

  • BOURKHIS, Ridha (2009a), Georges Schehadé : l’émotion poétique, Paris, L’Harmattan.

  • BOURKHIS, Ridha (dir.) (2009b), La Rhétorique de la passion dans le texte francophone : mélanges offerts à Jean Déjeux, Paris, L’Harmattan.

  • BOUTINAUD, Claude (dir.) (2001), Le Business émotionnel : marché, produit, management, Paris, Village mondial.

  • BOUVEROT, Danielle (1995), « Pour l’amour de l’art », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 185-200.

  • BRUNET, Étienne (1995), « Cardiogrammes », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 25-52.

  • CASTIN, Nicolas (1998), Sens et sensible en poésie moderne et contemporaine, Paris, Presses universitaires de France.

  • CHARAUDEAU, Patrick (2000), « Une problématisation discursive de l’émotion. À propos des effets de pathémisation à la Télévision », dans Christian Plantin (dir.), Les Émotions dans les interactions,Lyon, Arci/Presses Universitaires de Lyon, pp. 125-155.

  • CHARAUDEAU, Patrick (2008), « Pathos et discours politique », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 49-58.

  • COLLETTA, Jean-Marc, TCHERKASSOF, Anna (dir.) (2003), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga.

  • COLLOT, Michel (1997), La Matière-émotion, Paris, Presses Universitaires de France.

  • CORNILLIAT, François, LOCKWOOD, Richard (réunis et présentés par) (2000), Ethos et pathos : le statut du sujet rhétorique, Paris, Honoré Champion.

  • CROS FRUNEAU, Michèle (1986), L’Expression de la sensibilité chez Colette, thèse de doctorat, Toulouse, Université Toulouse 2.

  • DABBAH EL-JAMAL, Choukri (1995), Le Vocabulaire du sentiment dans le théâtre de Marivaux, Paris, Honoré Champion.

  • DANBLON, Emmanuelle (2003), « Du cri au discours expressif : une approche généalogique de l’expression des émotions », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 181-186.

  • DASSAS, Frédéric, BARTHÉLÉMY, Jobert (dir.) (2003), De la rhétorique des passions à l’expression du sentiment, Paris, Musée de la musique.

  • DECLERCQ, Gilles (2008), « Pathos et théâtralité. Pour une économie cognitive des passions », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 219-245.

  • DELARUE, Fernand (2008), « Pathétique et "Grand Style" à Rome (premiers siècles avant et après J.-C.) », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 21-35.

  • DION, Jeanne (1993), Les Passions dans l’œuvre de Virgile : poétique et philosophie, Nancy, Presses Universitaires de Nancy.

  • DRESCHER, Martina (2003), « La dimension interactive de l’investissement affectif », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 165-172.

  • DUFIET, Jean-Paul (2008), « Le pathos dans la langue de la représentation du camp nazi. Charlotte Delbo : Qui rapportera ces paroles ? », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 59-63.

  • DUFLO, Colas, RUIZ, Luc (textes réunis par) (2003), De Rabelais à Sade : l’analyse des passions dans le roman de l’âge classique, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne.

  • DUMONCEAUX, Pierre (1975), Langue et sensibilité au XVIIe siècle : l’évolution du vocabulaire affectif, Genève, Droz.

  • EGGS, Ekkehard (2008), « Le pathos dans le discours – exclamation, reproche, ironie », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 291-230.

  • ERLICH, David (1995), « Une méthode d’analyse thématique. Exemples de l’ennui et de l’ambition », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 85-103.

  • GANTERT, Ruth (2000), « Passions, polémiques et souvenirs dans "Vies" d’Arthur Rimbaud », dans Évelyne Thommen, Christina Vogel (dir.), Lire les passions, Berne, Peter Lang, pp. 143-160.

  • GHABRIS, Maryam (1990), Les Passions dans les romans de Samuel Richardson, thèse de doctorat, Paris, Université Paris 3.

  • GILOT, Michel, SGARD, Jean (dir.) (1980), Le Vocabulaire du sentiment dans l’œuvre de J.J. Rousseau, Genève-Paris, Slatkine.

  • GORCY, Gérard (1995), « Euphorie et spleen, deux thèmes antonymiques ? », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 175-183.

  • GRENET, André, JODRY, Claude (1971), La Littérature de sentiment au XVIIIe siècle : les conquêtes de la sensibilité, Paris, Masson et Cie.

  • ITO, Hisako (2001), « La transmission de l’émotion dans la musique de nô », dans Françoise Russo-Marie, Frédéric Rossille (édité par), Émotion et musique, Paris, EDK, pp. 61-63.

  • JUVEN, Philippe (2003), « La place de l’émotion dans l’argumentation et son expression dans l’interaction de vente : une étude de cas », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 197-205.

  • KANELLOS, Ioannis, SUCIU, Ioana, MOUDENC, Thierry (2008), « Émotions et genres de locution. La reconstitution du pathos en synthèse vocale », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 321-337.

  • KOCAY, Victor (2001), L’Expression du sentiment dans l’œuvre de Benjamin Constant, Lewiston-Queenston-Lampeter, The Edwin Mellen Press.

  • LAGADEC, Aurélie (2008), « Les attentats du 11 septembre 2001. Les limites du pathos entre éthique et esthétique », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 339-349.

  • LAVIS, Georges (1972), L’Expression de l’affectivité dans la poésie lyrique française du Moyen Âge (XIIe-XIIIe S.) : étude sémantique et stylistique du réseau lexical joie-dolor, Paris, Les Belles Lettres.

  • LE BRUN, Charles (1982, première éd. 1698), Méthode pour appendre à dessiner les passions, Hildesheim/Zürich/New York, Georg Olms.

  • LECERCLE, François, PERRIER, Simone (textes réunis et édités par) (2001), La Poétique des passions à la Renaissance : mélanges offerts à Françoise Charpentier, Paris, Honoré Champion.

  • LORENZO-BASSON, Marie-Cécile (2003), « Empathie et échoïsation : le contrôle des émotions comme stratégie commerciale », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 173-179.

  • MANUEL, Christian (2001), « La musique vue du cerveau », dans Françoise Russo-Marie, Frédéric Rossille (édité par), Émotion et musique, Paris, EDK, pp. 37-47.

  • MATHIEU-CASTELLANI, Gisèle (2000), La Rhétorique des passions, Paris, Presses Universitaires de France.

  • MAURY-ROUAN, Claire, PRIEGO-VALVERDE, Béatrice (2003), « La mise en mots de la douleur », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 159-164.

  • MEYER, Leonard B. (2011, éd. originale 1957), Émotion et signification en musique, traduit par Catherine Delaruelle, Paris, Actes Sud.

  • MÉZAILLE, Thierry (1995), « La couleur des sentiments chez Proust », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 201-219.

  • MICHELI, Raphaël (2008), « La construction argumentative des émotions : pitié et indignation dans le débat parlementaire de 1908 sur l’abolition de la peine de mort », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 127-140.

  • MICHELI, Raphaël (2010), L’Émotion argumentée : l’abolition de la peine de mort dans le débat parlementaire français, Paris, Cerf.

  • MOLINIÉ, Georges (2008), « Les choses sont pathétiques », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 59-63.

  • MURCIA, Claude, MENEGALDO, Gilles (textes réunis et présentés par) (1996), L’Expression du sentiment au cinéma, Poitiers, La licorne.

  • NAGY, Piroska, BOQUET, Damien (dir.) (2008), Le Sujet des émotions au Moyen Âge, Paris, Beauchesne.

  • NICEPHOR, Sylvie (2001), « Émotion et musique sacrée », dans Françoise Russo-Marie, Frédéric Rossille (édité par), Émotion et musique, Paris, EDK, pp. 49-54.

  • PIVA, Franco (textes recueillis par) (1998), La Sensibilité dans la littérature française au XVIIIe siècle, Schena-Didier, Fasano-Paris.

  • PLANTIN, Christian (1997), « L’argumentation dans l’émotion », Pratiques, n°96, Metz, pp. 81-100.

  • PLANTIN, Christian (2000), « Se mettre en colère en justifiant sa colère », dans Christian Plantin, Marianne Doury, Véronique Traverso (dir.), Les Émotions dans les interactions, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, articles sur cédérom.

  • PLANTIN, Christian, DOURY, Marianne, TRAVERSO, Véronique (dir.) (2000), Les Émotions dans les interactions, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, articles sur cédérom.

  • PLANTIN, Christian (2002), « Émotion », dans Patrick Charaudeau, Dominique Maingueneau (dir.), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Seuil, pp. 214-220.

  • PLANTIN, Christian (2003), « Structures verbales de l’émotion parlée et de la parole émue », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 97-130.

  • PLANTIN, Christian (2004), « Sans démontrer ni (s’)émouvoir », dans Michel Meyer (coordonné par), Perelman : le renouveau de la rhétorique, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 65-80.

  • PLANTIN, Christian (2005), « Les personnes et leurs affects », L’Argumentation, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 92-105.

  • PLANTIN, Christian, TRAVERSO, Véronique, VOSGHANIAN, Liliane (2008), « Parcours des émotions en interaction », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 141-161.

  • PLANTIN, Christian (2011), Les Bonnes raisons des émotions : principes et méthode pour l’étude du discours émotionné, Berne/Berlin/Bruxelles/Frankfurt am Main/New York/Oxford/Wien, Peter Lang.

  • RALLO DITCHE, Élisabeth (2005), « Admiration », « Ambition », « Générosité », « Honneur, gloire et héroïsme », « Passion amoureuse », « Pouvoir », dans Élisabeth Rallo Ditche, Jacques Fontanille, Patrizia Lombardo, Dictionnaire des passions littéraires, Paris, Belin, pp. 17-26, pp. 27-41, pp. 81-99, pp. 101-122, pp. 153-176, pp. 266-278.

  • RASTIER, François (dir.) (1995a), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition.

  • RASTIER, François (1995b), « La sémantique des thèmes. Ou le voyage sentimental », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 223-249.

  • RASTIER, François (2008), « Croc de boucher et Rose mystique. Enjeux présents du pathos sur l’extermination », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 249-273.

  • RINN, Michael (2000), « L’idéologie des passions dans les récits du génocide », dans Évelyne Thommen, Christina Vogel (dir.), Lire les passions, Berne, Peter Lang, pp. 179-190.

  • RINN, Michael (dir.) (2008a), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Presses Universitaires de Rennes.

  • RINN, Michael (2008b), « Introduction », « Critique des réfutations négationnistes », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 13-18, pp. 189-203.

  • ROSSILLE, Frédéric (2001), « La musique de nos émotions. Quelques jalons sur la piste… », dans Françoise Russo-Marie, Frédéric Rossille (édité par), Émotion et musique, Paris, EDK, pp. 65-112.

  • RUSSO-MARIE, Françoise, ROSSILLE, Frédéric (édité par) (2001), Émotion et musique, Paris, EDK.

  • STEWART, Philip (2010), L’Invention du sentiment : roman et économie affective au XVIIIe siècle, Oxford, Voltaire foundation.

  • SURDEL, Françoise (1995), « Défense et illustration d’un thème littéraire : la pitié », dans François Rastier (dir.), L’Analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments, Paris, Didier Érudition, pp. 147-173.

  • VION, Robert (2003), « Expression et gestion des émotions dans les interactions verbales », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 153-158.

  • VOOGHT, Lili de (2001), « Gabriel Fauré : vers une sublimation pure », dans Françoise Russo-Marie, Frédéric Rossille (édité par), Émotion et musique, Paris, EDK, pp. 55-59.  

  • ZOBERMAN, Pierre (2008), « Un topos pathétique de l’harmonie sociale sous l’Ancien Régime : l’irrépressible expression de la joie du peuple », dans Michael Rinn (dir.), Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 37-47.

III. Linguistique

  • ALONSO RAMOS, Margarita (2009), « Noms d’objet ou cause de sentiment dans le Diccionario de colocaciones del Español », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 251-274.

  • ANSCOMBRE, Jean-Claude (1992), « Quand on fait du sentiment : réflexions (presque) spontanées sur la nature linguistique des noms psychologiques », dans Liliane Tasmowski et Anne Zribi-Hertz (dir.), De la musique à la linguistique : hommages à Nicolas Ruwet, Gand, Communication & cognition, pp. 139-154.

  • ANSCOMBRE, Jean-Claude (1995), « Morphologie et représentation événementielle : le cas des noms de sentiment et d’attitude », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 40-54.

  • ANSCOMBRE, Jean-Claude (1996), « Noms de sentiment, noms d’attitude et noms abstraits », dans Nelly Flaux, Michel Glatigny, Didier Samain (textes réunis par), Les Noms abstraits : histoire et théories, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, pp. 257-273.

  • ANSCOMBRE, Jean-Claude (2003), « Noms et adjectifs de sentiment et d’attitude. Sémantique et classes d’objet », Proceedings of the International Conference on the Semantics. Classification of Nouns, Seoul National University, pp. 89-104.

  • ANSCOMBRE, Jean-Claude (2005), « Temps, aspect et agentivité, dans le domaine des adjectifs psychologiques », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 145-165.

  • AUGUSTYN, Magdalena, BOUCHOUEVA, Ekaterina (2009), « Les collocations métaphoriques des noms de colère en français, russe et polonais », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 191-205.

  • BALIBAR-MRABTI, Antoinette (1995), « Une étude de la combinatoire des noms de sentiment dans une grammaire locale », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 88-97.

  • BALLY, Charles (1963), Traité de stylistique française, 2 vol., Genève, Georg et Cie.

  • BENVENISTE, Émile (1966), « De la subjectivité dans le langage », dans Problèmes de linguistique générale, vol. 1, Paris, Gallimard, pp. 258-266.

  • BLUMENTHAL, Peter (2009), « Les noms d’émotion : trois systèmes d’ordre », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 41-64.

  • BOCH Françoise, CAVALLA Cristelle (2005), « Évaluer l’expression des sentiments dans des textes d’enfants, une mission impossible ? », Repères, Paris, n° 31, pp. 55-71.

  • BOUCHARD, Denis (1995), « Les verbes psychologiques », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 6-16.

  • BRESSON, Daniel (1995), « Petite syntaxe de la "peur", application au français et à l’allemand », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 107-119.

  • BUVET, Pierre-André, GIRARDIN, Chantal, GROSS, Gaston, GROUD, Claudette (2005), « Les prédicats d’affect », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 123-143.

  • CAELEN-HAUMONT, Geneviève, BEL, Bernard (2003), « Subjectivité et émotion dans la prosodie et du chant : espace, coordonnées et paramètres », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 187-196.

  • CATENA, Angels, LAMPROU, Effi (2009), « Les prédicats d’affect dans des dictionnaires monolingues coordonnés espagnol/grec/français », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 103-126.

  • CAVALLA, Cristelle, CROZIER, Elsa (2005a), Émotions-Sentiments, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble.

  • CAVALLA, Cristelle, CROZIER, Elsa (2005b), « Expérience d’enseignement de l’expression des émotions-sentiments en classe multiculturelle de FLE », dans Olivier Bertrand (dir.), Diversités culturelles et apprentissage du français : approche interculturelle et problématiques linguistiques, Paris, École polytechnique, pp. 57-70.

  • CAVALLA, Cristelle, LABRE, Virginie (2009), « L’enseignement en FLE de la phraséologie du lexique des affects », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 297-316.

  • DINI, Luca, SEGOND, Frédérique, (2007), « La linguistique informatique au service des sentiments », Revue de l’électricité et de l’électronique, Paris, pp. 66-77.

  • FOTOPOULOU, Aggeliki, MINI, Marianna, PANTAZARA, Mavina, MOUSTAKI, Argyro (2009), « La combinaison lexicale des noms de sentiment en grec moderne », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 81-102.

  • GALATI, Dario, SINI, Barbara (1998), « Échelonnement multidimensionnel de termes du lexique français des émotions. Une comparaison entre trois procédés d’analyse », Cahiers internationaux de psychologie sociale, n° 37, Bruxelles, De Boeck & Larcier, pp. 76-96.

  • GAVRILIDOU, Zoé (2002), « La détermination des noms de sentiment en grec moderne », Langages, n° 145, La détermination au regard de la diversité lexicale, Paris, Larousse, pp. 83-96.

  • GOOSSENS, Vannina (2005), « Les noms de sentiment. Esquisse de typologie sémantique fondée sur les collocations verbales », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 103-121.

  • GOOSSENS, Vannina (2008), « Régularités et irrégularités dans la polysémie des noms d’affect : le cas de l’expression de la cause », dans Mathieu Loiseau, Myriam Abouzaïd, Laurence Buson et al. (coordonné par), Autour des langues et du langage : perspective pluridisciplinaire, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, pp. 407-414.

  • GROSS, Maurice (1995), « Une grammaire locale de l’expression des sentiments », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 70-87.

  • GROSSMAN, Francis, BOCH, Françoise (2003), « Production de textes et apprentissage lexical : l’exemple du lexique de l’émotion et des sentiments », Repères, n° 28, pp. 117-135.

  • GROSSMAN, Francis, TUTIN, Agnès (2005a), « Joie profonde, affreuse tristesse, parfait bonheur. Sur la prédicativité des adjectifs intensifiant certains noms d’émotion », Cahiers de lexicologie, Paris, Garnier, n° 86, pp. 179-196.

  • GROSSMAN, Francis, TUTIN, Agnès (2005b), « Présentation », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 5-20.

  • HABLER, Gerda (2005), « Synonymie et incompatibilité des noms d’émotions », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 49-66.

  • HABLER, Gerda (2009), « L’apport sémantique du paradigme épistémologique du sensualisme au lexique des émotions », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 21-38.

  • KERBRAT-ORECCHIONI, Catherine (2009, première éd. 1999), L’Énonciation : de la subjectivité dans le langage, Paris, Armand Colin.

  • KOSELAK, Arkadiusz (2005), « Mépris/dédain : Deux mots pour un même sentiment ? », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 21-34.

  • KRZYZANOWSKA, Anna (2009), « Sur la sémantique de quelques noms de tristesse », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 173-190.

  • LEEMAN, Danielle (1995), « Pourquoi peut-on dire Max est en colère mais non *Max est en peur ? Hypothèses sur la construction être en N », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 55-69.

  • LEEMAN, Danielle (2005), « Ma pauvre Denise, si tu savais ce qui m’arrive ! Le cas d’un emploi "émotionnel" singulier », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 167-181.

  • LEEMAN, Danielle (2009), « La maladie, le coup de folie et l’émotion : … malade, complètement malade ! », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 127-135.

  • LÉPINETTE, Brigitte (1988), « Les définitions des émotions en français et en espagnol : étude sémantique et lexicographique », Revue Québécoise de linguistique, vol. 17, n° 2, Problèmes de lexicographie en Amérique, Montréal, Université du Québec à Montréal, pp. 95-131.

  • MACEDO OLIVEIRA, Maria Elisa de (1984), Syntaxe des verbes psychologiques du portugais, Lisbonne, Centre linguistique de l’Université de Lisbonne.

  • MARTIN, Fabienne (2003), « Est-on honteux quand on est honteux pour autrui ? Les émotions normatives : analyse sémantique de la construction "être Ψ pour NP humain », dans Jean-Marc Colletta, Anna Tcherkassof (dir.), Les Émotions : cognition, langage et développement, Liège, Mardaga, pp. 131-136.

  • MATHIEU, Yvette Yannick (1995), « Verbes psychologiques et interprétation sémantique », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 98-106.

  • MATHIEU, Yvette Yannick (1999), « Les prédicats de sentiment », Langages, n° 136, Sémantique lexicale et grammaticale, Paris, Larousse, pp. 41-52.

  • MATHIEU, Yvette Yannick (2000), Les Verbes de sentiment : de l’analyse linguistique au traitement automatique, Paris, CNRS Éditions.

  • MAUREL, Sigrid, CURTONI, Paolo, DINI, Luca (2009), « Sybille : anatomie d’un système automatique d’extraction de termes de sentiments », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 275-296.

  • MELNIKOVA, Elena (2009), « L’aspectualité des constructions verbo-nominales de sentiment en français et en russe », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 155-172.

  • NOVAKOVA, Iva, TUTIN, Agnès (dir.) (2009a), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG.

  • NOVAKOVA, Iva, TUTIN, Agnès (2009b), « Introduction », « Les émotions sont-elles comptables ? », dans Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 5-17, pp. 65-79.

  • OUNIS, Houda (2007), Coup de foudre : étude linguistique d’une métaphore, Limoges, Lambert-Lucas.

  • OUNIS, Houda (2009), « De la distinction entre nom d’émotion et nom de sentiment : coup de foudre et amour », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 139-153.

  • RUWET, Nicolas (1972), « À propos d’une classe de verbes "psychologiques" », Théorie syntaxique et syntaxe du français, Paris, Seuil, pp. 181-251.

  • RUWET, Nicolas (1994), « Être ou ne pas être un verbe de sentiment », Langue française, n° 103, Le lexique : construire l’interprétation, Paris, Larousse, pp. 45-55.

  • RUWET, Nicolas (1995), « Les verbes de sentiment peuvent-ils être agentifs ? », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 28-33.

  • TUTIN, Agnès, NOVAKOVA, Iva, GROSSMANN, Francis, CAVALLA, Cristelle (2006), « Esquisse de typologie des noms d’affect à partir de leurs propriétés combinatoires », Langue française, n° 150, Collocations, corpus, dictionnaires, Paris, Larousse, pp. 32-49.

  • VAGUER, Céline (2005), « Pourquoi sombre-t-on dans le malheur ? Étude de constructions verbales "V dans N_émotion" », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 83-102.

  • VAGUER, Céline (2009), « Émotions et locutions prépositives », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 209-226.

  • VALETOPOULOS, Freiderikos (2005a), « Pour exprimer son état émotionnel en grec : le cas des locutions verbales », Cahiers de l’Institut de linguistique de Louvain, vol. 31, n° 2-4, La Phraséologie dans tous ses états, Louvain, pp. 309-316.

  • VALETOPOULOS, Freiderikos (2005b), « Ce que vous pensez des autres. La grammaire locale de la jalousie et de l’admiration », Lidil, n° 32, Sémantique des noms et adjectifs d’émotion, Grenoble, Université Stendhal, pp. 67-82.

  • VALETOPOULOS, Freiderikos (2007), « L’intégration syntaxique des emprunts turcs en grec : le cas des prédicats psychologiques », dans Fabienne Baider (dir.), Emprunts linguistiques, empreintes culturelles : métissage Orient-occident, Paris, L’Harmattan, pp. 51-68.

  • VALETOPOULOS, Freiderikos (2009), « Deux structures de locutions verbales pour exprimer le sentiment en grec moderne », dans Iva Novakova, Agnès Tutin (dir.), Le Lexique des émotions, Grenoble, ELLUG, pp. 227-248.

  • VAN DE VELDE, Danièle (1998), « Cet obscur objet du désir. L’objet des verbes de sentiment », Travaux de linguistique, n° 35, Bruxelles, De Boeck & Larcier, pp. 67-78.

  • VAN DE VELDE, Danièle (1999), « La multiplication des sentiments », Travaux de linguistique, n° 38, Bruxelles, De Boeck & Larcier, pp. 63-87.

  • VOORST, Jan Van (1995), « Le contrôle de l’espace psychologique », Langue française, n° 105, Grammaire des sentiments, Paris, Larousse, pp. 17-39.

IV. Philosophie, sociologie, anthropologie, sciences politiques

  • ALAIN (1935, première éd. 1926), Sentiments, passions et signes, Paris, Gallimard.

  • ALAIN (1971, textes écrits dans les années 1920), Dialectique des sentiments, Paris, Presses Universitaires de France.

  • ALQUIÉ, Ferdinand (1979), La Conscience affective, Paris, Vrin.

  • ANDREANI, Tony (1968), Les Conduites émotives, Paris, Presses Universitaires de France.

  • ANSART, Pierre (2002), « Quatre leçons de philosophie sur les passions politiques », dans Claude Gautier, Olivier Le Cour Grandmaison (coordonné par) (2002), Passions et sciences humaines, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 17-30.

  • ARISTOTE (1991, écrit IVe siècle av. J.-C.), Rhétorique, livre 2, texte établi et traduit par Médéric Dufour, Paris, Gallimard.

  • ARISTOTE (1994, écrit IVe siècle av. J.-C.), Problèmes, t. 3, texte établi et présenté par Pierre Louis, Paris, Les Belles Lettres.

  • ARISTOTE (2004, écrit IVe siècle av. J.-C.), Éthique à Nicomaque, traduction et présentation par Richard Bodéüs, Paris, Flammarion.

  • ARISTOTE (2005, écrit IVe siècle av. J.-C.), De l’âme, texte établi, présenté, annoté et traduit par Pierre Thillet, Paris, Gallimard.

  • AUDI, Paul (1997), Rousseau, éthique et passion, Paris, Presses Universitaires de France.

  • AUDI, Paul (2000), Topographie de la passion : essai sur le corps et ses mots, La Versanne, Encre marine.

  • AUERBACH, Erich (1998, éd. originale 1926-1951), Le Culte des passions : essais sur le XVIIe siècle français, traduit par Diane Meur, Paris, Macula.

  • BARBARAS, Renaud, BÉGOUT, Bruce, BESTEGUI, Miguel de, CABESTAN, Philippe, DEPRAZ, Natalie, LAOUREUX, Sébastien, MOUCHET, Claire-Line, PORÉE, Jérôme, SCHNEIDER, Monique, LEE, Nam-In, BUYTENDIJK, Frederik Jacobus Johannes, FINK, Eugen, MAZIS, Glen, INGARDEN, Roman, KUHN, Rolf, (1999), ALTER : revue de phénoménologie, n° 7, Émotion et affectivité, Fontenay-aux-Roses, Alter.

  • BEGOT, Jacques-Olivier (2008), « Schiller : le partage des affects », dans Eliane Escoubas, Laszlo Tengelyi (dir.), Affect et affectivité dans la philosophie moderne et la phénoménologie, Paris, L’Harmattan, pp. 161-180.

  • BERGSON, Henri (1992, première éd. 1932), Les Deux sources de la morale et de la religion, Paris, Presses Universitaires de France.

  • BERGSON, Henri (2007, première éd. 1889), Essai sur les données immédiates de la conscience, Paris, Presses Universitaires de France.

  • BIRAN, Maine de (1988, première éd. 1852), Mémoire sur la décomposition de la pensée, dans Œuvre, t. 3, Paris, Vrin, pp. 299-420.

  • BODEI, Remo (1997, éd. originale 1991), Géométrie des passions, traduit par Marilène Raiola, Paris, Presse Universitaire de France.

  • BOIS, Danis (2001), Le Sensible et le mouvement : essai philosophique, Paris, Points d’appui.

  • BOUDON, Raymond (1994), « La logique des sentiments moraux », L’Année sociologique, vol. 44, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 19-51.

  • BOURDIN, Dominique, GUISLAIN, Gilbert, JACOPIN, Paul (coordonné par) (1998), La Sensibilité, Paris, Bréal.

  • BRAUD, Philippe (1996), L’Émotion en politique : problèmes d’analyse, Paris, Presses de Sciences Po.

  • BREEUR, Roland (2010), « Les passions imaginaires et la neutralisation du réel », dans Raphaël Gély, Laurent Van Eynde (dir.), Affectivité, imaginaire, création sociale, Bruxelles, Facultés Universitaires Saint-Louis, pp. 63-85.

  • BURELLE, Mathieu (2004), Les Émotions et les jugements de valeur, thèse de doctorat, Paris, École des Hautes Études en Sciences Sociales.

  • CALOZ-TSCHOPP, Marie-Claire (dir.) (2011), La Colère, une passion politique ?, Paris, L’Harmattan.

  • CARRIVE, Paulette (1983), La Philosophie des passions chez Bernard Mandeville, 2 t. Paris, Didier érudition.

  • CATHELAT, Bernard et al. (1999), La Soif d’émotion, Paris, Plon.

  • CHAMPION, Françoise, HERVIEU-LÉGER, Danièle (dir.) (1990), De l’émotion en religion : renouveaux et traditions, Paris, Centurion.

  • CHARMILLOT, Maryvonne, DAYER, Caroline, FARRUGIA, Francis, SCHURMANS, Marie-Noëlle (dir.) (2008), Émotions et sentiments : une construction sociale : approches théoriques et rapports aux terrains, Paris, L’Harmattan.

  • CHARTIER, Roger, DUBY, Georges, FEBVRE, Lucien, FRANCASTEL, Pierre, MANDROU, Robert (1987, première éd. 1967), La Sensibilité dans l’histoire, Paris, Monfort.

  • CHAVAROT, Jean-Marc (2009), Sensibilité et sensitivité chez Jean-Jacques Rousseau : sentiment, ressentiment, souffrance de rumination, Argenteuil, Le Cercle herméneutique.

  • CICÉRON (2008, écrit 45 av. J.-C.), Tusculanes, Clermont-Ferrand, Paelo.

  • CIGADA, Sara (2008), Les Émotions dans le discours de la construction européenne, Milan, Università Cattolica del Sacro Cuore, disponible sur : http://www.educatt.it/libri/ebooks/[9788883116049]%20Cigada%20-%20Les%20emotions%20dans%20le%20discours%20de%20la%20construction%20europeenne.pdf.

  • CLÉRO, Jean-Pierre (1985), La Philosophie des passions chez David Hume, Paris, Klincksieck.

  • CLÉRO, Jean-Pierre (1991), « Introduction : Hume, philosophe des passions », Les Passions de Hume, Paris, Flammarion, pp. 9-55.

  • CLÉRO, Jean-Pierre (dir.) (2000a), L’Affectivité et la signification, Rouen, Publications de l’Université de Rouen.

  • CLÉRO, Jean-Pierre (2000b), « Grandeur et décadence morales et politiques des passions au XVIIIe siècle dans la philosophie anglaise : réflexions sur la dissolution de l’idée de passion chez Hume, Smith et Bentham », dans Jean-Pierre Cléro (dir.), L’Affectivité et la signification, Rouen, Publications de l’Université de Rouen, pp. 41-59.

  • CLÉRO, Jean-Pierre (2000c), Théorie de la perception : de l’espace à l’émotion, Paris, Presses universitaires de France.

  • COMTE-SPONVILLE, André (1999, première éd. 1984), Le Mythe d’Icare : traité du désespoir et de la béatitude, Paris, Presses Universitaires de France.

  • CONDILLAC, Étienne Bonnot de (1970, première éd. 1754), Traité des sensations,dans Œuvres complètes, t. 3, Genève, Slatkine reprints, pp. 37-310.

  • COTTEGNIES, Line (2004), « La matrone d’Éphèse de Walter Charleton (Londres, 1659) : un petit traité des passions anti-matérialistes en Angleterre », dans Pierre-François Moreau, Ann Thomson (dir.), Matérialisme et passions, Paris, ENS Éditions, pp. 33-51.

  • COUDREUSE, Anne (2001), Le Refus du pathos au XVIIIe siècle, Paris, Honoré Champion.

  • COURTINE, Jean-Jacques, HAROCHE, Claudine (2007, première éd. 1988), Histoire du visage : exprimer et taire ses émotions (XVIe-début XIXe siècle), Paris, Payot & Rivages.

  • CUREAU DE LA CHAMBRE, Marin (1990, première éd. 1640-1662), Les Charactères des passions, 5 vol., Cambridge (Mass.), Omnisys.

  • DARRIDA, Veronika (2008), « "Effet-affect". Des tableaux de Poussin, d’après les travaux de Louis Marin », dans Eliane Escoubas, Laszlo Tengelyi (dir.), Affect et affectivité dans la philosophie moderne et la phénoménologie, Paris, L’Harmattan, pp. 69-83.

  • DEMEULENAERE, Pierre (2001), Une théorie des sentiments esthétiques, Paris, Grasset & Fasquelle.

  • DEONNA, Julien A., TERONI, Fabrice (2008), Qu’est-ce qu’une émotion ?, Paris, Vrin.

  • DESCARTES, René (1969, première éd. 1649), Les Passions de l’âme, Paris, Gallimard.

  • DESCARTES, René (1989, écrit 1637-1649), Correspondance avec Elizabeth et autres lettres, Paris, Flammarion.

  • DESCARTES, René (2010, première éd. 1641), Méditations métaphysiques, Paris, Presses Universitaires de France.

  • DUCLOS, Denis (1996), Nature et démocratie des passions, Paris, Presses Universitaires de France.

  • DUPONT, Odile, VERHELST, Michel (2005), Passion, langage et raison, Paris, Delagrave.

  • ELSTER, Jon (2003, éd. originale 1999), Proverbes, maximes, émotions, traduction de Pierre Livet, Paris, Presses Universitaires de France.

  • ESCOUBAS, Eliane, TENGELYI, Laszlo (dir.) (2008), Affect et affectivité dans la philosophie moderne et la phénoménologie, Paris, L’Harmattan.

  • FILLON-LAHILLE, Janine (1984), Le De ira de Sénèque et la philosophie stoïcienne des passions, Paris, Klincksieck.

  • FORTHOMME, Bernard (2008), Théologie des émotions : structurée par l’expérience théâtrale, Paris, Cerf.

  • FRÈRE, Jean (2009), Philosophie des émotions, Paris, Eyrolles.

  • GALIEN, Claude (1995, écrit au Ier siècle), L’Âme et ses passions, introduction, traduction et notes par Vincent Barras, Terpsichore Birchler, Anne-France Morand, Paris, Les Belles Lettres.

  • GAUTIER, Claude, Le COUR GRANDMAISON, Olivier (coordonné par) (2002), Passions et sciences humaines, Paris, Presses Universitaires de France.

  • GÉLY, Raphaël, VAN EYNDE, Laurent, Affectivité, imaginaire, création sociale, Bruxelles, Facultés Universitaires Saint-Louis.

  • GIBBAARD, Allan (1996, éd. originale 1990), Sagesse des choix, justesse des sentiments : une théorie du jugement normatif, traduit par Sandra Laugier, Paris, Presses Universitaires de France.

  • GIOVANNANGELI, Daniel (2010), « Imagination, émotion, monde. Entre Sartre et Merleau-Ponty », dans Raphaël Gély, Laurent Van Eynde (dir.), Affectivité, imaginaire, création sociale, Bruxelles, Facultés Universitaires Saint-Louis, pp. 43-61.

  • GOLDZINK, Jean (2001), Montesquieu et les passions, Paris, Presses Universitaires de France.

  • HAROCHE, Claudine (2008), L’Avenir du sensible : les sens et les sentiments en question, Paris, Presses Universitaires de France.

  • HEGEL, Georg Wilhelm Friedrich (1988, éd. originale 1830), Encyclopédie des sciences philosophiques, t. 3, Philosophie de l’esprit, traduction de Bernard Bourgeois, Paris, Vrin.

  • HEGEL, Georg Wilhelm Friedrich (1991, éd. originale 1807), Phénoménologie de l’Esprit, traduction de Jean-Pierre Lefebvre, Paris, Aubier.

  • HELVÉTIUS, Claude-Adrien (1988, première éd. 1758), De l’esprit, Paris, Fayard.

  • HENRI, Michel (2011, première éd. 1963), « L’affectivité », L’Essence de la manifestation, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 573-862.

  • HIRSCHMAN, Albert O. (2011, éd. originale 1977), Les Passions et les intérêts : justifications politiques du capitalisme avant son apogée, traduit par Pierre Andler, Paris, Quadrige/Presses Universitaires de France.

  • HOBBES, Thomas (1974, éd. originale 1658), Traité de l’homme, traduction et commentaire par Paul-Marie Maurin, Paris, Blanchard, pp. 153-177.

  • HOBBES, Thomas (1991, éd. originale 1772), De la nature humaine, traduction du baron d’Holbach, Paris, Vrin.

  • HUME, David (1991, éd. originale 1759), Dissertation sur les passions, dans Les Passions, introduction, traduction, bibliographie, notes et chronologie par Jean-Pierre Cléro, Paris, Flammarion, pp. 101-314.

  • HUME, David (1991, éd. originale 1759), Traité de la nature humaine, t. 2, Des Passions, dans Les Passions, introduction, traduction, bibliographie, notes et chronologie par Jean-Pierre Cléro, Paris, Flammarion, pp. 61-99.

  • HUSSERL, Edmund (1950, éd. originale 1913), Idées directrices pour une phénoménologie, traduit par Paul Ricœur, Paris, Gallimard.

  • IDA, Hisashi (2001), Genèse d’une morale matérialiste : les passions et le contrôle de soi chez Diderot, Paris, Honoré Champion.

  • JAMES, William (1903, éd. originale 1890), La Théorie de l’émotion, Paris, Alcan.

  • JEUDY, Henri-Pierre (2008), L’Exposition des sentiments, Belval, Circé.

  • KAMBOUCHNER, Denis (1995), L’Homme des passions : commentaires sur Descartes, 2 vol., Paris, Albain Michel.

  • KAMBOUCHNER, Denis (2004, première éd. 1996), « Passions », dans Monique Canto-Sperber (dir.), Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, vol. 2, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 1397-1404.

  • KANT, Emmanuel (1965, éd. originale 1790), Critique de la faculté de juger, Paris, Vrin.

  • KANT, Emmanuel (1976, éd. originale 1781), Critique de la raison pure, Paris, Garnier-Flammarion.

  • KANT, Emmanuel (2008, éd. originale 1798), Anthropologie d’un point de vue pragmatique, précédé de : Michel Foucault, Introduction à l’Anthropologie de Kant, présentation par Daniel Defert, François Ewald, Frédéric Gros, Paris, Vrin.

  • KORICHI, Mériam (textes choisis et présentés par) (2000), Les Passions, Paris, Flammarion.

  • LACROIX, Michel (2001), Le Culte de l’émotion, Paris, Flammarion.

  • LAËRCE, Diogène (1999, écrit au IIIe siècle), Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres, traduction, notice et notes par Robert Genaille, Paris, Flammarion.

  • LAFLAMME, Simon (1995), Communication et émotion : essai de microsociologie relationnelle, Paris, L’Harmattan.

  • LAMY, Bernard (1998, première éd. 1701), La Rhétorique ou l’art de parler, Paris, Honoré Champion.

  • LAPOINTE, Roger (1997), Grammaire générale du sentiment : quelques éléments d’une socio-anthropologie, Paris, L’Harmattan.

  • LE BRUN, Charles (1994, écrit au XVIIe siècle), L’Expression des passions, Paris, Maisonneuve et Larose.

  • LEIBNIZ, Gottfried Wilhelm (1990, éd. originale 1765), Nouveaux essais sur l’entendement humain, Paris, Flammarion.

  • LEIBNIZ, Gottfried Wilhelm (2008, éd. originale 1686), Discours de métaphysique, traduit par Christiane Frémont, Paris, Flammarion, pp. 1-72.

  • LIVET, Pierre (2002), Émotions et rationalité morale, Paris, Presses Universitaires de France.

  • LOCKE, John (2009, éd. originale 1690), Essai sur l’entendement humain, traduction par Pierre Coste, établissement du texte, présentation, dossier et notes par Philippe Hamou, Paris, Librairie Générale Française.

  • LOMBARDO, Patrizia (2005), « Passion du beau », « Passion du jeu », « Vengeance », dans Élisabeth Rallo Ditche, Jacques Fontanille, Patrizia Lombardo, Dictionnaire des passions littéraires, Paris, Belin, pp. 177-205, pp. 206-214, pp. 279-290.

  • LOMBARDO, Patrizia, MULLIGAN, Kevin, SOUSA, Ronald de, OGIEN, Ruwen, CALABI, Clotilde, JEANNEROD, Marc, BARNES, Jonathan, CLAUSER, Richard, HOBSON, Marian, PETTIT, Philip, DUMOUCHEL, Paul, ROY, Olivier, LIVET, Pierre, MISCEVIC, Nenad, BOGHOSSIAN, Paul A. (1999), Critique : revue générale des publications françaises et étrangères, juin-juillet, n° 625-626, Penser les émotions, Paris, Minuit.

  • LUCRÈCE (2008, Ier siècle av. J.-C.), De la nature, traduit par José Kany-Turpin, Paris, Flammarion.

  • LUPASCO, Stéphane (1935), Du devenir logique et de l’affectivité, Paris, Vrin.

  • LURBE, Pierre (2004), « Le traitement des passions chez John Toland, ou la passion d’un matérialiste », dans Pierre-François Moreau, Ann Thomson (dir.), Matérialisme et passions, Paris, ENS Éditions, pp. 53-65.

  • MACHIAVEL, Nicolas (2008, première éd.1513), Le Prince, Paris, Flammarion, pp. 1-141.

  • MAISONNEUVE, Jean (1948), Les Sentiments, Paris, Presses Universitaires de France.

  • MALDINEY, Henri (1986), Art et existence, Paris, Klincksieck.

  • MALDINEY, Henri (2007, première éd. 1991), Penser l’homme et la folie, Grenoble, Millon.

  • MALDINEY, Henri (2012, première éd. 1973), Regard, parole, espace, Paris, Cerf.

  • MALEBRANCHE, Nicolas (1979, première éd. 1674-1675), De la recherche de la vérité, dans Œuvres complètes, t. 1, Paris, Gallimard, pp. 1-771.

  • MALEBRANCHE, Nicolas (2004, première éd. 1677), Les Conversations chrétiennes, Paris, Presses Universitaires de France.

  • MALINOWSKI-CHARLES, Syliane (2004), Affects et conscience chez Spinoza : l’automatisme dans le progrès éthique, Hildesheim/Zürich/New York, Georg Olms Verlag.

  • MAMÈRE, Noël, FARBIAZ, Patrick (2008), La Tyrannie de l’émotion : le fait divers comme idéologie politique, Paris, Jean-Claude Gawsewitch.

  • MANDEVILLE, Bernard (1998, première éd. 1714), La Fable des abeilles, Paris, Vrin.

  • MARÉCHAUX, Pierre (traduction, notes et préface) (2003), Les Stoïciens. Passions et vertus : fragments, Paris, Payot & Rivages.

  • MAYZUD, Yves (2008), « L’évidence de l’affection chez Descartes et Husserl », dans Eliane Escoubas, Laszlo Tengelyi (dir.), Affect et affectivité dans la philosophie moderne et la phénoménologie, Paris, L’Harmattan, pp. 43-58.

  • MÉNISSIER, Thierry (2000), « La rupture machiavélienne dans la découverte du jeu social des passions », dans Jean-Pierre Cléro (dir.), L’Affectivité et la signification, Rouen, Publications de l’Université de Rouen, pp. 9-19.

  • MERLEAU-PONTY, Maurice (1976, première éd. 1945), Phénoménologie de la perception, Paris, Gallimard.

  • MERLEAU-PONTY, Maurice (1996, première éd. 1989), Le Primat de la perception et ses conséquences philosophiques, précédé de Projet de travail sur la nature de la perception, et La Nature de la perception, Paris, Verdier.

  • MEYER, Michel (1994), « Introduction. De l’importance et de la résurgence des passions », « Le problème des passions chez Saint Thomas d’Aquin », Revue Internationale de Philosophie, vol. 48, no 189, Les Passions, Bruxelles-Paris, Presses Universitaires de France, pp. 269-273 et pp. 363-374.

  • MEYER, Michel (2007, première éd. 1991), Le Philosophe et les passions. Esquisse d’une histoire de la nature humaine, Paris, Presses Universitaires de France.

  • MOÏSI, Dominique (2008), La Géopolitique de l’émotion, Paris, Flammarion.

  • MONTAIGNE, Michel de (2009, première éd. 1580-1595), Essais, t. 3, présenté par Emmanuel Naya, Delphine Reguig-Naya et Alexandre Tarrête, Paris, Gallimard.

  • MONTESQUIEU (1949, première éd. 1899-1901), Mes pensées, dans Œuvres complètes, t. 1, texte présenté et annoté par Roger Caillois, Paris, Gallimard, pp. 973-1574.

  • MOREAU, Pierre-François, THOMSON, Anne (dir.) (2004), Matérialisme et passions, Paris, ENS Éditions.

  • MOREAU, Pierre-François (dir.) (2006), Les Passions à l’âge classique : théories et critiques des passions, Paris, Presses Universitaires de France.

  • NIETZSCHE, Friedrich (1969, éd. originale 1872-1875), Le Livre du philosophe : études théorétiques, traduction, introduction et notes par Angèle Kremer-Marietti, Paris, Aubier-Flammarion.

  • NIETZSCHE, Friedrich (1994, éd. originale 1872), La Naissance de la tragédie, traduction de Jean Marnold et Jacques Morland, revue par Angèle Kremer-Marietti, Paris, Librairie Générale Française.

  • NIETZSCHE, Friedrich (1994, éd. originale 1887), Généalogie de la morale, traduction d’Isabelle Hildenbrand et Jean Gratien, Paris, Gallimard.

  • NOBLE, Henri-Dominique (1933), Les Passions dans la vie morale, 2 vol., Paris, Lethielleux.

  • PAPERMAN, Patricia, OGIEN, Ruwen (dir.) (1995), Raisons pratiques, n° 6, La Couleur des pensées : sentiments, émotions, intentions, Paris, École des Hautes Études en Sciences sociales.

  • PASCAL, Blaise (2008, première éd. 1669), Pensées, notes, bibliographie, chronologie et index par Dominique Descotes, Paris, Flammarion.

  • PAULHAN, Frédéric (2008, première éd. 1887), Les Phénomènes affectifs, Paris, L’Harmattan.

  • PIWNICA, Jean (2009), L’Émotion à l’œuvre, Paris, L’Harmattan.

  • PLATON (2008a, écrit IVe siècle av. J.-C.), Phèdre, traduit par Luc Brisson, dans Œuvres complètes, Paris, Flammarion, pp. 1241-1297.

  • PLATON (2008b, écrit IVe siècle av. J.-C.), Philèbe, traduit par Jean-François Pradeau, Paris, Flammarion, pp. 1299-1365.

  • PLATON (2008c, écrit IVe siècle av. J.-C.), République, traduit par Georges Leroux, Paris, Flammarion, 1481-1792.

  • PLATON (2008d, écrit IVe siècle av. J.-C.), Timée, traduit par Luc Brisson, Paris, Flammarion, pp. 1977-2050.

  • PLATON (2010, écrit IVe siècle av. J.-C.), Le Banquet, traduit par Paul Vicaire, Paris, Les Belles Lettres.

  • POISSON, Marina (coordonné par) (2011), Réfléchir (sur) la sensation, Paris, Les archives contemporaines.

  • POUJOL, Félix-André-Augustin (1849), Encyclopédie théologique, t. 39, Dictionnaire des facultés intellectuelles et affectives de l’âme, Paris, Aux Ateliers Catholiques du Petit-Montrouge, pp. 1-851.

  • REBOUL, Olivier (1968), L’Homme et ses passions d’après Alain, Paris, Presses universitaires de France.

  • RICŒUR, Paul (2009, première éd. 1950), Philosophie de la volonté, t. 1, Le Volontaire et l’involontaire, Paris, Points.

  • ROMAIN, Jean (1998), La Dérive émotionnelle, Paris, L’Âge d’homme.

  • ROSSET, Clément (2001), Le Régime des passions, Paris, Minuit.

  • ROULAND, Norbert (2005), Du droit aux passions, Aix-en-Provence, Presses Universitaires d’Aix-Marseille.

  • ROUSSEAU, Jean-Jacques (2009, première éd. 1762), Émile ou de l’éducation, Paris, Flammarion.

  • ROUSSEL, François (coordonné par) (2004), La Passion, Paris, Belin.

  • ROUX, Jacques et al. (2009), « Les "passions cognitives" ou la dimension rebelle du connaître en régime de passion », Revue d’anthropologie des connaissances, vol. 3, n° 3, pp. 369-385, disponible sur : http://www.cairn.info/revue-anthropologie-des-connaissances-2009-3-page-369.htm.

  • ROUX, Sylvain (dir.) (2009), Les Émotions, Paris, Vrin.

  • SAINT AUGUSTIN (2000, écrit au Ier siècle), La Cité de Dieu, livres IX et XIV, Paris, Gallimard, pp. 339-368, pp. 567-594.

  • SAINTE-MARIE, Renaud de (2009), La Sensibilité dans la vie morale : Emmanuel Kant et saint Thomas d’Aquin, Étampes, Clovis-IUSPX.

  • SARTRE, Jean Paul (2010, première éd. 1939), Esquisse d’une théorie des émotions, Paris, Hermann.

  • SCHALLER, Jean-Pierre (1962), Morale et affectivité, Mulhouse, Salvator.

  • SCHELER, Max (2003, éd. originale 1923), Nature et formes de la sympathie : contribution à l’étude des lois de la vie affective, traduit par Maurice Lefebvre, Paris, Payot & Rivages.

  • SCHNELL, Alexander, (2008), « Le problème de l’être-affecté chez Kant et Fichte », dans Eliane Escoubas, Laszlo Tengelyi (dir.), Affect et affectivité dans la philosophie moderne et la phénoménologie, Paris, L’Harmattan, pp. 143-160.

  • SCHOPENHAUER, Arthur (2009, éd. originale 1818-1819), Le Monde comme volonté et représentation, 2 vol., traduit par Christian Sommer, Vincent Stanek, Marianne Dautrey, Paris, Gallimard.

  • SENAULT, Jean-François (1849), Encyclopédie théologique, t. 39, De l’usage des passions, Paris, Aux Ateliers Catholiques du Petit-Montrouge, pp. 852-1082.

  • SPINOZA, Baruch (2008a, éd. originale 1677), Traité de la réforme de l’entendement, traduction et notes par André Lécrivain, Paris, Flammarion, pp. 1-89.

  • SPINOZA, Baruch (2008b, éd. originale 1677), Éthique, traduction et notes par Charles Appuhn, Paris, Flammarion, pp. 91-535.

  • STANGUENNEC, André (2009), Les Horreurs du monde : une phénoménologie des affections historiques, Paris, Maison des sciences de l’homme.

  • TALON-HUGON, Carole (2002), Descartes ou les passions rêvées par la raison : essai sur la théorie des passions de Descartes et de quelques-uns de ses contemporains, Paris, Vrin.

  • TALON-HUGON, Carole (2004), Les Passions, Paris, Armand Colin.

  • THOMAS D’AQUIN (1950, écrit au XIIIe siècle), Somme théologique, Les Passions de l’âme, traduit par Maurice Corvez, Paris-Tournai-Rome, Desclée et Cie.

  • THOMMEN, Èvelyne, VOGEL, Christina (dir.) (2000), Lire les passions, Berne, Peter Lang.

  • TINOCO, Carlos (textes choisis et présentés par) (1997), La Sensation, Paris, Flammarion.

  • VALÉRY, Paul (1974, écrit entre 1900 et 1945), « Affectivité », Cahiers, t. 2, Paris, Gallimard, pp. 335-389.

  • VINCENT Gilbert (dir.) (2004), Le corps, le sensible et le sens, Strasbourg. Presses universitaires de Strasbourg.

  • VOLTAIRE (1961, première éd. 1736), Traité de métaphysique, dans Mélanges, Paris, Gallimard, pp. 157-202.

  • WALDENFELS, Bernhard (2008), « L’assise corporelle des sentiments », dans Eliane Escoubas, Laszlo Tengelyi (dir.), Affect et affectivité dans la philosophie moderne et la phénoménologie, Paris, L’Harmattan, pp. 201-220.

  • WEBER, Dominique (2004), « Passions et raison. Hobbes et le calcul de la puissance », dans Pierre-François Moreau, Ann Thomson (dir.), Matérialisme et passions, Paris, ENS Éditions, pp. 13-32.

V. Psychologie, psychanalyse, sciences expérimentales

  • ALEXOPOULOS, Théodore (2007), Les Émotions invisibles : impact des indices affectifs implicites sur le comportement et le jugement social, thèse de doctorat, Poitiers, Université de Poitiers.

  • ALONSO GONZALEZ, Leonor (1986), Sentiments et jugements moraux dans la psychologie de Freud et de Piaget : une étude critique, thèse de doctorat, Paris, Université Paris 8.

  • BELOUINO, Paul (1844), Des Passions dans leurs rapports avec la religion, la philosophie, la physiologie et la médecine légale, Paris, Waille.

  • BERJOT, Sophie, PATY, Benjamin (dir.) (2008), Stress et faire face aux menaces du soi et de l’identité, Reims, Presses Universitaires de Reims.

  • BERTHOZ, Sylvie, KRAUTH-GRUBER, Sylvia (2011), La Face cachée des émotions, Paris, Le Pommier.

  • BLANC, Nathalie (dir.) (2006), Émotion et cognition : quand l’émotion parle à la cognition, Paris, In Press.

  • BOIGEY, Maurice (1914), Introduction à la médecine des passions, Paris, Alcan.

  • BOIS, Danis, JOSSO, Marie-Christine, HUMPICH, Marc (dir.) (2009), Sujet sensible et renouvellement du moi : les apports de la fasciathérapie et de la somato-psychopédagogie, Ivry-sur-Seine, Point d’appui.

  • BONIS, Monique de (1996), Connaître les émotions humaines, Liège, Mardaga.

  • BRACONNIER, Alain (1998, première éd. 1996), Le Sexe des émotions, Paris, Odile Jacob.

  • BREUVART, Jean-Marie (dir.) (2007), Que cachent nos émotions ?, Paris, L’Harmattan.

  • CALEB, Cattegno (1952), Recherches sur une pédagogie de l’affectivité, Neuchâtel, Delachaux & Niestlé.

  • CHANNOUF, Ahmed (2006), Les Émotions : une mémoire individuelle et collective, Liège, Mardaga.

  • CHOKLER, Myrtha Hebe (2000), L’Engendrement de la subjectivité. Le décryptage des représentations mentales implicitement contenues dans l'activité autonome du jeune enfant : une analyse sémio-cognitive, thèse de doctorat, 2 vol., Paris, EHESS.

  • CHRISTOPHE, Véronique (1998), Les Émotions : tour d’horizon des principales théories, Villeneuve-d'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion.

  • CLÉMENT-JOSEPH, Tissot (1798), De l’influence des passions de l’âme dans les maladies, et des moyens d’en corriger les mauvais effets, Paris-Strasbourg, Koenig.

  • CORCOS, Maurice, SPERANZA, Mario (dir.) (2003), Psychopathologie de l’alexithymie, Paris, Dunod.

  • COSNIER, Jacques (1994), Psychologie des émotions et des sentiments, Paris, Retz-Nathan.

  • COURNUT, Jean (2001), L’Ordinaire de la passion : névroses du trop, névroses du vide, Paris, Presses Universitaires de France.

  • CURCHOD-RUEDI, Denise, LAFORTUNE, Louise, DOUDIN, Pierre-André, LAFRANCHISE, Nathalie (dir.) (2011). La Santé psychosociale des élèves, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • CYRULNIK, Boris (1993), Les Nourritures affectives, Paris, Odile Jacob.

  • DAMASIO, Antonio R. (1999, éd. originale 1999), Le Sentiment même de soi : corps, émotions, conscience, traduit par Claire Larsonneur et Claudine Tiercelin, Paris, Odile Jacob.

  • DAMASIO, Antonio R. (2008, éd. originale 2003), Spinoza avait raison : joie et tristesse, le cerveau des émotions, traduit par Jean-Luc Fidel, Paris, Odile Jacob.

  • DAMASIO, Antonio R. (2010, éd. originale 1994), L’Erreur de Descartes : la raison des émotions, traduit par Marcel Blanc, Paris, Odile Jacob.

  • DANTZER, Robert (2002, première éd. 1988), Les Émotions, Paris, Presses Universitaires de France.

  • DARWIN, Charles (2001, éd. originale 1872), L’Expression des émotions chez l’homme et les animaux, traduit par Dominique Férault, Paris, Payot & Rivages.

  • DÉCANT-PAOLI, Dominique (2011, première éd. 2002), L’Haptonomie, Paris, Presses Universitaires de France.

  • DEJOURS, Christophe (2002), « Passion et psychodynamique de l’action », dans Claude Gautier, Olivier Le Cour Grandmaison (coordonné par) (2002), Passions et sciences humaines, Paris, Presses Universitaires de France, 31-43.

  • DESPRET, Vinciane (2001, première éd. 1999), Ces émotions qui nous fabriquent : ethnopsychologie de l’authenticité, Paris, Les empêcheurs de penser en rond.

  • DOUDIN, Pierre-André, CURCHOD-RUEDI, Denise, LAFORTUNE, Louise, LAFRANCHISE, Nathalie (dir.) (2011). La Santé psychosociale des enseignants et des enseignantes, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • ESPINOSA, Gaëlle (2003), L’Affectivité à l’école, Paris, Presses Universitaires de France.

  • EYSSALET, Jean-Marc (2011), Au confluent du ciel-terre, émotions et passions, Paris, Trédaniel.

  • FLUTEAU, Jean-Paul (2003), Au cœur de nos émotions, un enfant intérieur : l’enfant gigogne, Paris, Guy Trédaniel.

  • FORTIN, Sylvie (dir.) (2008), Danser et santé : du corps intime au corps santé, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • FRÉDÉRIC, Robert (1994), Les États d’âme des plantes, Plazac-Rouffignac, Amrita.

  • FREUD, Sigmund, BREUER, Joseph (1956, éd. originale 1895), Étude sur l’hystérie, traduit par Anne Berman, Paris, Presses Universitaires de France.

  • FREUD, Sigmund (1988, éd. originale 1905), Le Mot d’esprit et sa relation à l’inconscient, traduit par Denis Messier, Paris, Gallimard.

  • FREUD, Sigmund (1989, éd. originale 1916), Introduction à la psychanalyse, traduit par Samuel Jankélévitch, Paris, Payot.

  • FREUD, Sigmund (2010, éd. originale 1915), Métapsychologie, traduit par Janine Altounian, André Bourguignon, Pierre Cotet et al., Paris, Presses Universitaires de France.

  • GENDRON, Bénédicte, LAFORTUNE, Louise (dir.) (2009), Leadership et compétences émotionnelles : dans l’accompagnement au changement, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • GIBELLO, Bernard (1995), La Pensée décontenancée : essai sur la pensée et ses perturbations, Paris, Bayard.

  • GLOSE, Bernard (dir.) (2008, première éd. 1992), Le Développement affectif et intellectuel de l’enfant : compléments sur l’émergence du langage, Issy-les-Moulineaux, Elsevier Masson.

  • GREEN, André, MANNONI, Octave, STAROBINSKI, Jean, HENGELBROCK, Jürgen, LANZ, Jakob, LE BRUN, Charles, DAMISCH, Hubert, NELLI, René, SCHNEIDER, Michel, LEWINTER, Roger, ANZIEU, Didier, DEGUY, Michel, ROSOLATO, Guy, KHAN, Masud, RACAMIER, Paul C., IGOIN, Laurence, LABADIE, Jean-Michel, GANTHERET, François (1980), Nouvelle Revue de Psychanalyse, n° 21, La Passion, Paris, Gallimard.

  • GUILLAUD, Hubert (2007a), « Des ordinateurs pour comprendre nos émotions », disponible sur : http://www.internetactu.net/2007/01/31/des-ordinateurs-pour-comprendre-nos-emotions.

  • GUILLAUD, Hubert (2007b), « Les robots apprendront-ils les émotions des humains avec qui ils interagissent ? », disponible sur : http://www.internetactu.net/2007/02/28/les-robots-apprendront-ils-les-emotions-des-humains-avec-qui-ils-interagissent.

  • HAMBURGER, Jean (1984), La Raison et la passion : réflexion sur les limites de la connaissance, Paris, Seuil.

  • HASSOUN, Jacques (1993, première éd. 1989), Les Passions intraitables, Paris, Aubier.

  • JAFFRÉ, Alphonse (1990), L’Affectivité dans le rêve et le raisonnement, Biard, Jaffré.

  • KIROUAC, Gilles (dir.) (2004), Cognition et Émotion, Québec, Les Presses de l’Université de Laval.

  • KOLINSKY, Régine, MORAIS, José, PERETZ, Isabelle (dir.) (2010), Musique, langage, émotion : approche neuro-cognitive, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

  • LACAN, Jacques (1999, première éd. 1966), Écrits, 2 t., Paris, Seuil.

  • LAFORTUNE, Louise (1992), Dimension affective en mathématiques, Montréal, Modulo.

  • LAFORTUNE, Louise, SAINT-PIERRE, Lise (1994a), Les processus mentaux et les émotions dans l’apprentissage, Montréal, Logiques.

  • LAFORTUNE, Louise, SAINT-PIERRE, Lise (1994b), La pensée et les émotions en mathématiques : métacognition et affectivité, Montréal, Logiques.

  • LAFORTUNE, Louise, SAINT-PIERRE, Lise (1996), L’Affectivité et la métacognition dans la classe, Montréal, Logiques.

  • LAFORTUNE, Louise, MONGEAU, Pierre (dir.) (2002), L’Affectivité dans l’apprentissage, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • LAFORTUNE, Louise, DOUDIN, Pierre-André, PONS, Francisco, HANCOCK, Dawson R. (dir.) (2004), Les Émotions à l’école, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • LAFORTUNE, Louise, DANIEL, Marie-France, DOUDIN, Pierre-André, PONS, Francisco, ALBANESE, Ottavia (dir.) (2005), Pédagogie et psychologie des émotions : vers la compétence émotionnelle, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • LAFORTUNE, Louise, FRÉCHETTE, Sylvie, SORIN, Noëlle, DOUDIN, Pierre-André, ALBANESE, Ottavia (dir.) (2010), Approches affectives, métacognitives et cognitives de la compréhension, Québec, Presses de l’Université du Québec.

  • LE BON, Gustave (2002, première éd. 1963), Psychologie des foules, Paris, Presses Universitaires de France.

  • MALRIEU, Philippe (1952), Les Émotions et la personnalité de l’enfant, Paris, Vrin.

  • MARTIN-KRUMM, Charles, TARQUINIO, Cyril (dir.) (2011), Traité de psychologie positive, Bruxelles, De Boeck.

  • MAURY, Liliane (1993), Les Émotions de Darwin à Freud, Paris, Presses Universitaires de France.

  • MELLIER, Daniel, BRUN, Philippe, TREMBLAY, Hélène (dir.) (2008), Le Langage émotionnel, le comprendre et le parler, Mont-Saint-Aignan, Publications des Universités de Rouen et du Havre.

  • MEYOR, Catherine (2002), L’Affectivité en éducation : pour une pensée de la sensibilité, Québec, Les Presses de l’Université Laval.

  • NADER-GROSBOIS, Nathalie (2011), La Théorie de l’esprit : entre cognition, émotion et adaptation sociale, Bruxelles, De Boeck Université.

  • NIEDENTHAL, Paula, KRAUTH-GRUBER, Silvia, RIC, François (2008), Comprendre les émotions : perspectives cognitives et psycho-sociales, Liège, Mardaga.

  • NIMIER, Jacques (1976), Mathématique et affectivité : une explication des échecs et des réussites, Paris, Stock.

  • PAGES, Louis (1926), Affectivité et intelligence : étude psycho-pathologique, Paris, Alcan.

  • PENOT, BERNARD (2001), La Passion du sujet freudien : entre pulsionnalité et signifiance, Ramonville Saint-Agne, Érès.

  • PHILIPPOT, Pierre (2007), Émotion et psychothérapie, Liège, Mardaga.

  • PIAGET, Jean, BÄRBEL, Inhelder (2011, première éd. 1966), La Psychologie de l’enfant, Paris, Presses Universitaires de France.

  • PIÉRON, Henri (1955, première éd. 1945), Aux sources de la connaissance : la sensation guide de vie, Paris, Gallimard.

  • PIKLER, Emmi (1979, éd. originale 1969), Se mouvoir en liberté dès le premier âge, traduit par Agnès Szanto et Monique Geffré, Paris, Presses Universitaires de France.

  • PRAT, Michèle (2006), Processus cognitifs et émotions, Paris, L’Harmattan.

  • RIA, Luc (coordonné par) (2005), Les Émotions, Paris, Revue EPS.

  • RIBOT, Théodule (1998, première éd. 1905), La Logique des sentiments, Paris, L’Harmattan.

  • RIBOT, Théodule (2005, première éd. 1896), La Psychologie des sentiments, Paris, L’Harmattan.

  • RIBOT, Théodule (2007, première éd. 1907), Essai sur les passions, Paris, L’Harmattan.

  • RIBOT, Théodule (2007, première éd. 1910), Problèmes de psychologie affective, Paris, L’Harmattan.

  • RIMÉ, Bernard, SCHERER, Klaus R., KARL, Pierre, LANNOY, Jacques D., MALRIEU, Philippe, WIDLÖCHER, Daniel (1984), Cahiers de psychologie cognitive, vol. 4, n° 1, février, Les Émotions, Marseille, Université de Provence et Université d'Aix-Marseille II.

  • RIMÉ, Bernard, SCHERER, Klaus R. (dir.) (1989), Les Émotions, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé.

  • RIMÉ, Bernard (2009, première éd. 2005), Le Partage social des émotions, Paris, Presses Universitaires de France.

  • RONY, Jérôme-Antoine (1994, première éd. 1961), Les Passions, Paris, Presses Universitaires de France.

  • ROSTAND, François (1951), Grammaire et affectivité, Paris, Vrin.

  • RUSINEK, Stéphane (2004), Les Émotions : du normal au pathologique, Paris, Dunod.

  • RZECZYCKA, Anne (1988), L’Affectivité et l’apprentissage des langues étrangères, thèse de doctorat, Paris, Université Paris 3.

  • SANDER, David, SCHERER, KLAUS R. (dir.) (2009), Traité de psychologie des émotions, Paris, Dunod.

  • SCHNEIDER, Benoît (dir.) (1997), Émotions, interactions et développement, Paris, L’Harmattan.

  • STRAUS, Erwin (2000, éd. originale 1935), Du sens des sens : contribution à l’étude des fondements de la psychologie, Grenoble, Millon.

  • SUSSAN, Rémi (2007), « Vers la robotique affective », disponible sur : http://www.internetactu.net/2007/03/29/vers-la-robotique-affective.

  • SZASZ, Thomas S. (1986, éd. originale 1957), Douleur et plaisir : étude des sensations corporelles, traduit par Claire Fischer et Monique Manin, Paris, Payot.

  • TROUCHAUD, Marie-Jeanne (2009), Et l’émotion se fait chair : comprendre la face cachée de nos actes, Paris, Cygne.

  • TRUCHON, L.-A. (1823), Essai sur les passions, considérées dans leur rapport avec la médecine, thèse de doctorat, Paris. Faculté de médecine.

  • VALLERAND, Robert J., THILL, Edgar E. (dir.) (1993), Introduction à la psychologie de la motivation, Québec, Vigot.

  • VALLERAND, Robert J., LAVIGNE, Geneviève, CARBONNEAU, Noémie (2009), « Passion et contrôle : perspectives théoriques et empiriques », dans Y. Paquet (dir.), Théories du contrôle : aspects théoriques et applications, Bruxelles, De Boeck, pp. 189-205.

  • VIERA, Marcus André (1998), L’Éthique de la passion : l’affect dans la théorie psychanalytique avec Freud et Lacan, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

  • VINCENT, Jean-Didier (2002, première éd. 1986), Biologie des passions, Paris, Odile Jacob.

  • VLADISLAV, Bogdanovitch (1922), Contribution à l’étude de l'influence du moral sur le physique : passions, émotions et volonté en médecine, thèse de doctorat, Paris, Faculté de médecine.

  • VYGOTSKI, Lev (1998, éd. originale 1933), Théorie des émotions : étude historico-psychologique, traduit par Nicolas Zavialoff et Christian Saunier, Paris, L’Harmattan.

  • WINNICOTT, Donald Woods (1975, éd. originale 1971), Jeu et réalité : l’espace potentiel, traduit par Claude Monod et Jean-Bertrand Pontalis, Paris, Gallimard.

  • WINNICOTT, Donald Woods (1990, éd. originale 1988), La Nature humaine, traduit par Bruno Weil, Paris, Gallimard.

  • ZABOROWSKI, Robert (2008), Sur les sentiments chez les présocratiques : contribution psychanalytique à la philosophie des sentiments, Varsovie, Stakroos.

Notes

1  Toute remarque sur cette bibliographie est la bienvenue : biglari_amir82@yahoo.fr
Il est à signaler que cette bibliographie est restreinte aux textes en français et à ceux traduits en français. De plus, pour ne pas augmenter inutilement le volume de la bibliographie, plusieurs ouvrages collectifs, notamment dans les deux dernières catégories, sont notés sans que tous les articles contenus soient cités. Par ailleurs, la plupart des références qui concernent des émotions et passions particulières (colère, désespoir, amour…), et notamment dans les deux dernières catégories, ne sont indiquées que lorsqu’elles sont dotées d’une dimension plus générale que la passion abordée.

Pour citer ce document haut de la page

Amir Biglari «Passion, émotion, affectivité», Actes Sémiotiques [En ligne]. 1970. Disponible sur : <http://epublications.unilim.fr/revues/as/763> (consulté le 23/01/2019)